Covid-19 : la newsletter du Pr Adnet (N°26 - 03 novembre)

Mauvaise nouvelle, l’espoir d'un BCG protecteur contre la Covid-19 s’est un peu envolé. Autre mauvaise nouvelle, les soignants constituent réellement une profession à risque, surtout s’ils soignent directement les patients. Par contre, l’immunité acquise après infection par le SARS-CoV-2 semble plus longue et efficace que prévue. Ouf. À découvrir aussi : comment les seniors se contaminent à la maison ? Enfin, une analyse du profil des patients hospitalisés en réanimation et deux déceptions du côté des essais thérapeutiques.

Depuis le 12 mars, le Pr Frédéric Adnet - professeur agrégé de Médecine d'Urgence, chef des Urgences de l’Hôpital Avicenne et du SAMU 93 - fait régulièrement le point sur le Covid-19.
Après 46 numéros d'une FAQ quotidienne, il propose désormais une newsletter hebdomadaire. Nous la reproduisons ici avec son aimable autorisation. 

INDEX et liste des FAQ / Newsletters


NEWSLETTER N°26 (03 novembre)


e34e11d6.jpeg
ÉPIDÉMIOLOGIE


BCG : finalement, non !

Le BCG aurait pu protéger de la Covid-19 d’après plusieurs études qui ont trouvé une association entre une diminution de la mortalité de la Covid-19 et les pays à forte couverture vaccinale. Ces constats ont donné lieu à 17 essais cliniques actuellement en cours. Patatras ! Des chercheurs ont réexaminé ces résultats et ont étudié 74 pays en les catégorisant ainsi :

Lorsque les auteurs ont corrigé les comparaisons en tenant compte des facteurs confondants (et en particulier la politique de dépistage de la Covid-19), ils n'ont trouvé aucune association entre la mortalité ou l’incidence de la maladie et la couverture vaccinale par le BCG (Nature Research, 27 octobre 2020).

D’autres facteurs épidémiologiques ont, par contre, été reliés à la Covid-19, comme la prévalence des maladies cardiovasculaires ou le tabagisme. Ça c’est plus logique !

[Merci au Dr. Axel Ellrodt]

NDLR : une autre étude (en pré-print) suggère que le BCG pourrait améliorer une protection du vaccin antigrippal contre la Covid-19
(Cf. La vaccination antigrippe renforcerait l'immunité contre la Covid-19).


Les soignants et leurs familles : populations à risque !

On sait que les soignants (et leurs familles) sont probablement à risque d’attraper la Covid-19. Seulement, on sait aussi que la plupart des contaminations surviennent non pas sur les lieux de travail mais dans la cellule familiale ou à l’extérieur de l’hôpital. Une équipe de chercheurs a voulu déterminer le sur-risque des soignants par rapport à la population générale, en séparant les soignants entre ceux qui sont au contact direct des patients et ceux qui, par leur fonction, en sont plus éloignés (BMJ, 28 octobre 2020).


Comment nos ainés se contaminent ?

Une étude très intéressante s’est penchée sur le mode de contamination des patients âgés (> 70 ans) au domicile. Elle a été réalisée en Suède (à Stockholm), le pays qui, au début de l’épidémie, n’a pas été très strict sur les mesures barrières (Lancet Healthy Longevity, 27 octobre 2020).


On est immunisé oui ou non ?

La durée d’une immunisation efficace après contamination par le SARS-CoV-2 est une question cruciale. Elle conditionne la probabilité d’être ou de ne pas être réinfecté mais surtout elle détermine si un jour on aura un vaccin efficace en assurant une immunité durable. Une équipe de chercheurs a voulu savoir combien de temps on gardait des anticorps efficaces (au moins in vitro) après une infection par le SARS-CoV-2 (Science, 28 octobre 2020).

Ces résultats encourageants et similaires avec ceux qui ont été trouvés avec les autres coronavirus (MERS, SARS-CoV-1, etc.) laissent espérer une immunité de plus de 3-4 mois comme le supposaient d’autres travaux…et redonne confiance en la possibilité d’un vaccin efficace.
Enfin une bonne nouvelle !

 


2f6ca3bd.jpg
CLINIQUE


Profil des patients en réanimation (1ère vague)

Une vaste enquête épidémiologique (et française en plus !) vient d‘être publiée. Elle concerne 4.244 patients Covid-19 graves hospitalisés en réanimation pendant la première vague du 25 février au 4 mai 2020 (Intensive Care Medicine ; sous presse).

Capture d’écran 2020-11-03 1..

Courbes de survie des malades Covid-19 en réanimation.
On observe une augmentation significative de la survie en fonction des dates d’hospitalisation.

 

[Merci au Dr. Axel Ellrodt]
 



perfusion.jpg
TRAITEMENT


Essai phase 2 pour un anticorps monoclonal

Le New England Journal of Medicine vient de publier les résultats en phase 2 (sécurité, efficacité et recherche de la dose efficace) d’un essai thérapeutique utilisant un anticorps monoclonal (LY-CoV555) dirigé contre la protéine S du SARS-CoV-2 (NEJM, 28 octobre 2020).

Le problème, c’est que la décroissance virale à J11 est déjà très importante (supérieure à 99%) avec le placebo, ainsi la comparaison est complètement non pertinente (reconnue d’ailleurs par les auteurs !). Bof, bof….


L’anakinra, du plomb dans l’aile !

On avait vu une étude prometteuse (newsletter n°4) utilisant l’anakinra (Kineret®), une molécule anti-interleukine-1 utilisée dans des maladies inflammatoires. Cette étude observationnelle et rétrospective avait montré un effet important sur la mortalité de la Covid-19.

Un nouvel essai prospectif, randomisé contre placebo avait débuté (ANACONDA- COVID19) mais il a été interrompu après une trentaine d’inclusions en constatant une surmortalité dans le groupe traité par cette molécule. Bon…


Vous êtes médecin ?
Pour recevoir une sélection de nos articles ou les commenter, il vous suffit de vous inscrire.
Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.