Covid-19 : la newsletter du Pr Adnet (N°8 - 30 juin)

Une 8e newsletter où les traitements sont à l'honneur : l'azithromycine (associée à une surmortalité), la colchicine (une approche prometteuse), la dexaméthasone (intéressante pour les patients les plus graves) et l'hydroxychloroquine (étude dont la neutralité est discutée). Sans oublier une méta-analyse sur l'efficacité des masques et de la distanciation physique, et un point sur les patients asymptomatiques.

Depuis le 12 mars, le Pr Frédéric Adnet - professeur agrégé de Médecine d'Urgence, chef des Urgences de l’Hôpital Avicenne et du SAMU 93 - fait régulièrement le point sur le Covid-19.
Après 46 numéros d'une FAQ quotidienne, il propose désormais une newsletter hebdomadaire. Nous la reproduisons ici avec son aimable autorisation. 

INDEX et liste des FAQ / Newsletters


NEWSLETTER N°8 (30 juin)


e34e11d6.jpeg
ÉPIDÉMIOLOGIE


Évaluation de l’efficacité des masques et de la distanciation physique

Le Lancet publie dans son dernier numéro une méta-analyse doublée d’une revue systématique des recherches ayant porté sur l’efficacité des masques et la distanciation physique pour le risque de contamination (Lancet, 27 juin 2020). Les auteurs ont sélectionné 172 recherches observationnelles (revues systématiques) dont 44 essais comparatifs (méta-analyse) incluant en tout 25.697 patients.


2f6ca3bd.jpg
CLINIQUE


Profil des patients asymptomatiques

Les patients asymptomatiques nourrissent bien des fantasmes : combien sont-ils, transmettent-t-ils le virus ? En fait il convient de distinguer les patients pré-symptomatiques qui développeront des signes après une phase asymptomatique et les patients qui sont infectés par le SARS-CoV-2, et qui ne présenteront aucun signe.

Des auteurs chinois se sont intéressés à cette dernière catégorie en suivant une cohorte de 37 patients de la région de Wanzhou,  qu’ils ont comparé à une cohorte de 37 patients symptomatiques (Nature Medicine, 18 juin 2020).

[Merci au Dr Sébastien Beroud]
 

 


perfusion.jpg
TRAITEMENTS


Morbidité associée à l’azithromycine

Une enquête rétrospective portant sur 7.824.681 traitements par antibiotiques s’est attachée à comparer les effets indésirables de l’amoxicilline (N=6.087.705) et l’azithromycine (N=1.736.976). La comparaison s’est faite après un appariement en utilisant un score de propension sur l’âge (JAMA Network, 17 juin 2020).


Colchicine

On sait qu’une approche thérapeutique du COVID-19 qui pourrait être efficace est l’approche anti-inflammatoire. Dans cette optique, des auteurs rapportent les résultats d’un essai thérapeutique bien conduit (randomisé, prospectif et ouvert) qui a testé la colchicine (2 mg le premier jour puis 1 mg/j pendant 3 semaines) sur les marqueurs inflammatoires et cardiaques. On sait qu’il y a un taux important de péricardite chez des patients hospitalisés COVID-19+.

Résultats pas très convaincants, le critère principal d’évaluation est peu pertinent mais l’approche semble prometteuse.


Hydroxychloroquine : saison 08, épisode 45

Alors que les deux grands essais cliniques européens (RECOVERY et DISCOVERY) ont décidé de ne plus inclure de patients dans les bras comportant l’hydroxychloroquine par manque d’efficacité (résultats non encore publiés), l’équipe du Pr Didier Raoult vient de publier une nouvelle étude observationnelle rétrospective (Travel Medicine and Infectious Disease, 17 juin 2020).

Vivement les résultats d’études «neutres» avec une bonne méthodologie !


Dexaméthasone

L’étude dont tout le monde parle !
Publiée en preprint, ces résultats préliminaires concernent le bras dexaméthasone de l’étude RECOVERY. Cette étude anglaise (176 hôpitaux en Angleterre) est randomisée, prospective, adaptative (c’est à dire qu’on peut ajouter de nouveaux bras, ou enlever ou figer des résultats partiels) et ouverte (medRxiv, 22 juin 2020, non encore reviewée).

Ici encore, l’axe testé comporte un médicament anti-inflammatoire qui va s’opposer à l’orage cytokinique dû à l’emballement de la réaction inflammatoire observée dans les formes graves du COVID-19.


Vous êtes médecin ?
Pour recevoir une sélection de nos articles ou les commenter, il vous suffit de vous inscrire.
Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.