Covid-19 : la newsletter du Pr Adnet (N°5 - 09 juin)

Cette semaine, le Pr Adnet nous propose un point sur la performance diagnostique aux urgences (quels éléments sont les plus performants ?), deux articles sur le risque élevé d'embolies pulmonaires et une étude sur l'efficacité de la VNI. Côté traitements, focus sur la sérothérapie (administration de plasma de patients convalescents) et un nouvel épisode de «Faut-il donner de l'hydroxychloroquine en préventif ?».

Depuis le 12 mars, le Pr Frédéric Adnet - professeur agrégé de Médecine d'Urgence, chef des Urgences de l’Hôpital Avicenne et du SAMU 93 - fait régulièrement le point sur le Covid-19.
Après 46 numéros d'une FAQ quotidienne, il propose désormais une newsletter hebdomadaire. Nous la reproduisons ici avec son aimable autorisation. 

INDEX et liste des FAQ / Newsletters


NEWSLETTER N°5 (09 juin)


e34e11d6.jpeg
ÉPIDÉMIOLOGIE


Performance diagnostique aux urgences

Une équipe française a cherché les éléments pouvant avoir une performance diagnostique pour le COVID-19, dans une étude observationnelle prospective monocentrique (Annals of Emergency Medicine, sous presse).


2f6ca3bd.jpg
CLINIQUE


Importance de la maladie thromboembolique

On sait que la réaction inflammatoire du COVID-19 entraine une hyper-coagulabilité et expose ainsi le patient à des risques d’accidents thromboemboliques. Deux articles récents soulignent ce risque très important.


perfusion.jpg
TRAITEMENTS


Ventilation non invasive

Au début de l’épidémie, les patients présentant une insuffisance respiratoire aigüe étaient rapidement intubés. L’indication d’une ventilation non invasive (VNI) ou de l’oxygène à haut débit n’était pas encouragée du fait d’un risque théorique de diffusion du virus par aérosol.

Progressivement, devant la mortalité des patients intubés (près de 50%), les recommandations ont changé et les techniques non invasives ont été de nouveau encouragées pour éviter l’intubation. Dans une étude monocentrique rétrospective, des auteurs français ont comparé deux groupes de patients dans une méthodologie de type «avant-après» (European Respiratory Journal, sous presse).

À ce sujet... VNI : casque vs masque


Sérothérapie : fin de partie ?

Le traitement des patients COVID-19+ avec une forme grave par l’administration de plasma de patients convalescents avait suscité beaucoup d’espoirs. Il y a eu plusieurs publications décrivant des succès en petits nombres puis quelques séries comparatives avec des résultats contrastés. Les résultats préliminaires (l’étude a été stoppée avant la fin du recrutement par défaut de malades) d’une étude chinoise multicentrique randomisée viennent d’être publiés (JAMA, 3 juin 2020).


Prophylaxie : suite de la saga hydroxychloroquine

Dans un essai randomisé, en double aveugle, réalisé au Canada, les auteurs ont comparé un traitement préventif à base d’hydroxychloroquine (800 mg puis 600 mg après 6-8 heures, puis 600 mg/j pendant 4 jours) vs. placebo chez des personnes exposées au SARSCoV-2 (NEJM, 3 juin 2020).

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.