Covid-19 : la newsletter du Pr Adnet (N°39 - 09 février)

Vaccins : le Sputnik V tient la route et le vaccin Astra-Zeneca semble efficace contre le variant anglais. Bonne nouvelle, la vaste campagne de vaccination en Israël porte ses fruits. Réinfection : une nouvelle étude confirme que le risque est faible et associé à des formes moins graves. Par contre, une sérologie HIV+ semble bien augmenter le risque de présenter une forme grave. Concernant les formes sévères chez les enfants (MIS-C), l'association immunoglobulines - corticoïdes est prometteuse et doit être étudiée davantage. Enfin, le strict contrôle aux frontières chinoises nous livre quelques données.


Frédéric Adnet est professeur agrégé de Médecine d'Urgence et chef des Urgences de l’Hôpital Avicenne et du SAMU 93. À la fois chercheur et médecin, il fait régulièrement le point sur la Covid-19. Après 46 numéros d'une Foire Aux Questions (FAQ) quotidienne, il publie désormais une newsletter hebdomadaire. Nous la reproduisons ici avec son aimable autorisation. 

Sa FAQ a connu un succès phénoménal. À l'origine destinée aux professionnels de son service, elle est maintenant traduite en plusieurs langues. Dans son interview, Frédéric Adnet revient sur ce succès et explique son attachement à l'Evidence-based medicine. 

Frédéric Adnet est également l'auteur de l'ouvrage Les Fantassins de la République - Urgence COVID, un printemps en enfer, paru en octobre 2020.


INDEX et liste des FAQ / Newsletters


NEWSLETTER N°39 ( 09 février 2021)


e34e11d6.jpeg
ÉPIDÉMIOLOGIE



Les mesures aux frontières sont-elles efficaces ?

La Chine a instauré un contrôle aux frontières «dur» avec des tests PCR systématiques pour chaque voyageur entrant sur le territoire. Une hospitalisation était obligatoire pour tous les passagers PCR + ainsi qu’un confinement obligatoire strict pendant 14 jours avec nouvelle PCR à J13 pour les autres passagers. Des auteurs ont fait le bilan de ce dispositif et se sont intéressés aux formes asymptomatiques ainsi détectées (JAMA, 2 février 2021). 

Ce qu’il faut retenir, c’est que la probabilité qu’un voyageur soit PCR+ est de l’ordre de 0,01%.


HIV : facteur de risque de la Covid sévère ?

Le fait d’être séropositif au HIV ne constitue pas explicitement un facteur de risque des formes graves de la Covid-19 dans les recommandations actuelles. Des auteurs ont voulu savoir si les patients porteurs de la sérologie HIV avaient plus de risques de développer la forme grave de la maladie. 

Dans un travail observationnel et comparatif, les chercheurs ont comparé 2.988 patients HIV+ et Covid-19+ avec la population générale Covid-19+ et séronégative pour le HIV (JAMA, 3 février 2021).

À confirmer par d’autres études !


Quel est le risque de réinfection ?

On a vu que le risque de réinfection chez les patients ayant déjà eu la Covid-19 et séropositifs était faible (cf. newsletter n°34). Une nouvelle étude le confirme en étudiant des militaires américains (marines nouvellement recrutés) dans un suivi longitudinal (medRxiv non encore reviewé, 29 janvier 2021). 

De manière intéressante, les auteurs ont trouvé que les réinfections étaient associées à une sérologie avec un taux d’anticorps IgG peu élevé, une plus faible charge virale (détectée par PCR) et une plus grande fréquence de formes asymptomatiques (84% vs. 68%). 

Bon, maintenant on en est sûr, la maladie assure une protection qui n’est pas complète mais qui est associée à des formes moins graves de Covid-19.

[Merci au Dr. Axel Ellrodt]

 


VACCIN.jpeg
VACCINS



Le Sputnik V : il a l’air pas mal…

Et voilà les résultats intermédiaires de la phase 3 du vaccin russe ! On se souvient que le président Poutine s’était fait vacciner avant même le début de la phase 3 de ce vaccin. Apparemment, il a bien fait !

Le Sputnik V est un vaccin (Gam-COVID-Vac) à vecteur viral (deux adénovirus humains rAd26 et rAd5). Ces deux adénovirus portent un gène codant pour la protéine S du SARS-CoV-2 qui sera exprimé par les cellules humaines. Ces adénovirus sont injectés chacun séparément (rAd26 puis rAd5) avec un intervalle de 21 jours. 

Ce vaccin a été évalué dans un essai randomisé, en double aveugle contre placebo (Lancet, 2 février 2021) chez 21.977 volontaires (N=16.501 pour le groupe vaccin et N=5.476 pour le groupe placebo). 

Un sérieux concurrent de nos vaccins à ARNm !


vaccin placebo.png
 

Nombre de contaminations Covid-19 dans le groupe vacciné par le Sputnik V (trait bleu) et le groupe placebo (trait rouge).
L’efficacité calculée est de 91,6%.



La vaccination en Israël : efficace ?

Israël est le pays où la vaccination de masse est la plus avancée. Au 6 février 2021, 62,87% de la population avaient reçu au moins une dose de vaccin (5,44 millions de doses injectées). Près de 90% des israéliens de plus de 60 ans ont reçu au moins la première dose et 78% les deux doses (au 2 février 2021). 

Quels sont les effets sur la pandémie ? Un article dans Nature et une étude du ministère de la Santé israélien publiée en preprint font un bilan préliminaire (Nature, 5 février 2021 – Israel’s Ministry of Health, 3 février 2021). 


Une autre étude montre une baisse des contaminations chez les soignants anglais vaccinés (-53% par rapport aux non vaccinés). Des résultats qui font suite à la campagne de vaccination massive des soignants en Angleterre.

On commence à entrevoir une petite lumière ! 

[Merci au Dr. Axel Ellrodt]


Capture d’écran 2021-02-09 2..

(A) incidence des nouveaux cas et des hospitalisations (B) chez les patients âgés de plus de 60 ans (trait bleu) et les plus jeunes (trait orange).
On remarque une baisse beaucoup plus importante dans le groupe des patients âgés qui possède une couverture vaccinale proche de 90%.


Vaccin Astra-Zeneca® efficace contre le variant anglais B.1.1.7

On a vu que les deux vaccins à ARNm étaient efficaces in vitro contre le variant anglais B.1.1.7 (cf.newsletter n°38). Pour le vaccin Astra-Zeneca® (ChAdOx1 nCoV-19), vaccin à vecteur viral, une équipe a analysé les réponses immunitaires contre le variant anglais B.1.1.7 et calculé son efficacité en comparant le nombre de patients infectés dans le groupe placebo par rapport au groupe vaccin (Lancet preprint, 4 février 2021). 

Les résultats sont rassurants :

Dernière minute et douche froide... Les autorités sud-africaines ont suspendu la vaccination d’Astra-Zeneca® car ce vaccin serait beaucoup moins efficace contre ce variant… Aïe !

 



perfusion.jpg
TRAITEMENTS



Association immunoglobulines - corticoïdes prometteuse chez les enfants

On a vu qu’il pouvait exister une exacerbation du système inflammatoire à distance de l’épisode Covid-19 chez les enfants avec quelques formes très sévères (cf. newsletter n°9). Cette maladie a pris le doux nom de MIS-C (Multisystem Inflammatory Syndrome in Children). Le traitement est basé sur des mesures symptomatiques et l’utilisation d’immunoglobulines. 

Dans une étude rétrospective et comparative (JAMA, 1er février 2021) les auteurs ont comparé une cohorte d’enfants (N=34) qui ne recevait que des immunoglobulines (2 g/kg) et une autre (N=72) pour laquelle on administrait les mêmes immunoglobulines associées à des corticoïdes (méthylprednisolone – 0,8 à 1 mg/kg toutes les 12 heures). 

Étude associée à un bas niveau de preuve car observationnelle et rétrospective mais qui doit susciter d’autres essais puisque l’effet de cette association semble important.

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.