Et si une seule dose de vaccin suffisait à protéger du cancer du col de l’utérus?

Une étude récemment publiée et basée sur des essais cliniques réalisés dans différents pays du monde, prouve que les trois doses de vaccin, prescrites actuellement contre le cancer du col de l’utérus, ne seraient pas plus efficaces qu’une seule. Cette annonce est encore à prendre avec précaution, les chercheurs précisent que d’

Une étude récemment publiée et basée sur des essais cliniques réalisés dans différents pays du monde, prouve que les trois doses de vaccin, prescrites actuellement contre le cancer du col de l’utérus, ne seraient pas plus efficaces qu’une seule.

Cette annonce est encore à prendre avec précaution, les chercheurs précisent que d’autres études doivent être réalisées afin d’infirmer ou de confirmer ces résultats et d’adapter l’administration du vaccin. Les deux vaccins les plus utilisés, le Cervarix commercialisé par le laboratoire GSK et le Gardasil, produit par Merck, sont à ce jour administrés en deux ou trois doses et agissent contre les deux papillomavirus (HPV) présents dans 70 % des cas de cancer de l’utérus.

Or en se basant sur deux essais cliniques, réalisé pour l’un à Costa Rica sur 7500 femmes de 18 à 25 ans et pour l’autre en Amérique, Europe et Asie-Pacifique sur 18 500 femmes de la même tranche d’âge, les scientifiques ont remarqué que la protection grâce à l’administration du vaccin Cervarix était la même peu importe la dose.

Les médecins-chercheurs se sont penchés, lors de ces deux études sur des femmes ayant reçu une seule dose du vaccin pour cause de grossesses et les ont comparé les données à celles des femmes ayant reçu toutes les doses. Ils ont, ainsi, pu constater que ces patientes étaient, quatre ans après, aussi bien protégées que les autres contre le cancer du col de l’utérus.

Selon le Dr Aimée Kreimer, de l’institut national américain du cancer (NCI) : “Cela pourrait réduire les coûts de vaccination des jeunes-filles dans les pays les moins développés du monde où surviennent plus de 80% des cas de cancer du col de l’utérus”. Le cancer du col de l’utérus est le quatrième cancer le plus fréquent chez la gente féminine. Il est d’ailleurs recommandé dans la plupart des pays de vacciner l’ensemble des jeunes filles âgés entre 9 et 12 ans ou avant leurs premières relations sexuelles.

Source: AFP / pg

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.