Un nouvel acteur dans le monde fermé des robots chirurgicaux


Une société britannique a conçu Versius, un nouveau système de chirurgie robotique.

La chirurgie robotique (terme utilisé pour désigner la télémanipulation assistée par ordinateur) présente un certain nombre d’avantages tant pour le chirurgien que pour le patient. Le chirurgien peut opérer avec plus de confort et de précision, le patient a des incisions minimales, ce qui réduit la douleur post-opératoire et accélère la guérison. 

Le domaine de la chirurgie robotique est dominé par le système Da Vinci, développé en 1999 par la société californienne Intuitive Surgical. Aujourd’hui, les robots Da Vinci sont au nombre de plus de 4 500 dans le monde. En France, on en retrouve dans de nombreux CHU de pointe, notamment à Rennes, qui en possède deux exemplaires.  Au Royaume-Uni, il existe environ 70 systèmes Da Vinci. Ils sont principalement utilisés pour la chirurgie de la prostate, de la vessie, de l’abdomen et de la gynécologie, bien que leur champ d’intervention soit en expansion. Récemment, les brevets clés du système Da Vinci ont expiré, ce qui a encouragé d’autres entreprises à se lancer dans le domaine de la chirurgie robotique.

Un rival potentiel du système Da Vinci est le robot Versius, conçu et construit à Cambridge. Versius est plus petit et la société qui le supporte, CMR Surgical, pense qu’il sera plus flexible et polyvalent que les robots existants, ce qui lui permettra d’effectuer une plus large gamme d’opérations. Versius dispose de bras modulaires indépendants, rapides et faciles à installer. Chacun des bras du robot possède des articulations flexibles qui peuvent être contrôlées par un chirurgien assis à une console à l’aide de deux joysticks et d’un écran 3D HD. Versius est de petite taille et ses bras sont montés sur des chariots individuels qui peuvent être transportés entre les salles d’opération et les hôpitaux.

La transférabilité est un élément important de ce projet, qui vise à améliorer l’accessibilité de ce type de chirurgie à un nombre croissant de patients. « Il faut environ 80 heures pour apprendre à un chirurgien à nouer un nœud profondément dans l’abdomen du patient par laparoscopie. Il faut une demi-heure pour apprendre à utiliser Versius ». C’est ce qu’a dit Mark Slack, chirurgien à l’hôpital Addenbrooke, cofondateur de CMR Surgical. Actuellement, la société travaille sur les études de validation nécessaires à l’approbation réglementaire en Europe. Le système Versius devrait être lancé l’année prochaine dans les hôpitaux du Royaume-Uni et d’Europe continentale.

Selon Accuray Research, le chiffre d’affaires annuel mondial actuel de 4 milliards de dollars du marché de la chirurgie robotisée mini-invasive assistée est estimé à 20 milliards de dollars en 2025.

esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.