La teneur en sucre des produits d’outre-mer fixée par arrêté

Trois ans après le vote de la loi Lurel interdisant la distribution de produits agro-alimentaires plus sucrés qu’en métropole en Outre-Mer, un arrêté a été publié au journal officiel afin de limiter la teneur en sucre ajouté maximale dans les produits locaux distribués exclusivement en outre-mer. Cet arrêté est en date du 9 mai 2016 et pré

Trois ans après le vote de la loi Lurel interdisant la distribution de produits agro-alimentaires plus sucrés qu’en métropole en Outre-Mer, un arrêté a été publié au journal officiel afin de limiter la teneur en sucre ajouté maximale dans les produits locaux distribués exclusivement en outre-mer.

Cet arrêté est en date du 9 mai 2016 et précise que “la teneur en sucres ajoutés des denrées alimentaires de consommation courante”, distribuées dans les départements d’outre-mer et dans les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon, mais non distribuées en France hexagonale, “ne peut pas être supérieure à la teneur en sucres ajoutés la plus élevée constatée dans les denrées alimentaires” de la même famille “les plus distribuées en France hexagonale”.

Les ministères de la Santé, de l’Agriculture, de l’Economie, des Outre-mer et du Commerce ont signé cet arrêté, qui recense par ailleurs la liste de tous les produits locaux concernés. Le député de Guadeloupe Victorin Lurel a déclaré dans un communiqué “Une nouvelle étape” vient d’être franchie “en matière d’égalité d’accès à une offre alimentaire de qualité dans les outre-mer”. Ce dernier est à l’origine d’une loi adoptée en juin 2016, interdisant la distribution outre-mer de produits alimentaires dont la teneur en sucre est supérieure à celle des mêmes produits vendus en France hexagonale.

Pour M. Lurel cet arrêté concrétise “l’engagement n°11 du candidat François Hollande en 2012 assurant un égal accès à une consommation saine outre-mer” et “marque la volonté du gouvernement d’agir contre la prévalence de l’obésité outre-mer qui touche, notamment, 10,5 % des enfants des quatre départements d’outre-mer, contre 3% des enfants en France hexagonale”.

Pour rappel, alors que le diabète touche près de 4% de la population française, sa prévalence est bien plus élevée dans les territoires d’Outre-Mer.

Texte : AFP / esanum

Photo : Dejan Stanisavljevic / Shutterstock

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.