Syndrome de stress post-traumatique : de l'intérêt du cannabis

Les personnes souffrant de stress post-traumatique consomment fréquemment du cannabis pour en atténuer les symptômes. Une étude canadienne montre que cette consommation réduit le risque associé d’épisode dépressif majeur et d’idées suicidaires.

Le Canada et les États-Unis ont les taux de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) les plus élevés au monde. Selon des recherches antérieures, 9,2 % de la population canadienne et 7,2 % de la population américaine en souffrirait.

Des chercheurs canadiens ont évalué les données d'une enquête nationale sur la santé mentale menée en 2012, portant sur plus de 24 000 Canadiens âgés de 15 ans et plus dont 420 (1,7 %) ont déclaré avoir reçu un diagnostic clinique de SSPT.

L'analyse a montré que les patients souffrant de SSPT et qui avaient déclaré n'avoir pas consommé de cannabis au cours des 12 derniers mois étaient beaucoup plus susceptibles de souffrir de dépression et de pensées suicidaires.

Pour la chercheuse Stéphanie Lake, « Jusqu'à présent, les options de traitement du SSPT ont été très limitées [amenant] de nombreux patients à consommer du cannabis pour soulager leurs symptômes. »

Beaucoup plus de dépressions et d’idées suicidaires dans le SSPT

Les chercheurs ont constaté que 28,2 % des patients (106 personnes) souffrant du SSPT avaient consommé du cannabis au cours des 12 derniers mois (versus 11,2 % de la population).

Chez les non usagers de cannabis, les analyses multivariables ont montré que le SSPT était associé de façon significative aux épisodes dépressifs majeurs récents (odds ratio ajusté = 7,18, intervalle de confiance à 95 % : 4,32-11,91) et aux idées suicidaires (odds ratio ajusté = 4,76, intervalle de confiance à 95 % : 2,39-9,47). Cependant, parmi les personnes qui prenaient du cannabis, les chercheurs n'ont trouvé aucune différence entre celles avec et sans SSPT.

Mettre l'accent sur les bienfaits thérapeutiques du cannabis

Pour les chercheurs, les résultats de cette enquête fournissent des preuves solides que le cannabis pourrait contribuer efficacement à briser le lien entre le SSPT et la dépression grave et les pensées suicidaires. Ils soulignent le besoin urgent d'études expérimentales approfondies pour clarifier l'efficacité de l'usage du cannabis contre le SSPT. « Nous sommes encore tout à fait au début de la compréhension de l'étendue de l'efficacité thérapeutique du cannabis. » conclut le Pr Milloy, auteur principal de l’étude.

Source : 
Lake S et al., Does cannabis use modify the effect of post-traumatic stress disorder on severe depression and suicidal ideation? Evidence from a population-based cross-sectional study of Canadians. Journal of  Psychopharmacology 2019; https://doi.org/10.1177/0269881119882806

esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.