Selon une nouvelle étude les “anti-nausée” seraient mortels

Une étude française alarmante par Catherine Hill, épidémiologiste, vient de paraître dans la revue spécialisée Pharmacoepidemiology et démontre la dangerosité de l’ensemble des “anti-nausée” et vomissements à base de dompéridone et généralement vendus sous le nom de Motilium. Vendu également sous forme générique, ce médicament pourrait êtr

Une étude française alarmante par Catherine Hill, épidémiologiste, vient de paraître dans la revue spécialisée Pharmacoepidemiology et démontre la dangerosité de l’ensemble des “anti-nausée” et vomissements à base de dompéridone et généralement vendus sous le nom de Motilium. Vendu également sous forme générique, ce médicament pourrait être la cause de centaines de décès dont 200 rien que pour l’année 2012.

“Selon la synthèse de travaux épidémiologiques internationaux, l’utilisation de la dompéridone multiplie par 2,8 le risque de mort subite cardiaque, ce qui aboutit à une estimation de 231 décès en France en 2012 dans la population âgée de 18 ans et plus”, explique la scientifique.

Malgré la surveillance accrue des autorités sanitaires depuis une dizaine d’année sur le Motilium, la dompéridone a tout de même été prescrite non seulement pour lutter contre les nausées mais également pour les ballonnements, les brûlures d’estomac ou encore pour stimuler la lactation.

Une autre étude avait d’ailleurs déjà démontré les effets secondaires de cette prescription et avait estimé, en s’appuyant sur les chiffres du remboursement de ce médicament par l’assurance maladie, que 3 millions de personnes auraient  pris ce traitement en 2012.

Un retrait du marché fortement conseillé

Le laboratoire à l’origine du Motilium, Janssen-Cilag, ainsi que l’Agence française du médicament (ANSM) ont eux même prévenu en 2011 que la consommation de dompéridone pouvait entraîner une mort subite chez le patient à cause « d’effets cardiaques potentiellement mortels ». Les risques se sont avérés plus importants pour les personnes âgées au delà de 60 ans, les jeunes mamans souhaitant stimuler l’allaitement, et toutes les personnes dont les doses quotidiennes étaient égales ou supérieures à 30 mg.

Après ce constat plus qu’alarmant, la revue Prescrire, à l’origine de la première étude, demande le retrait immédiat du marché du Motilium et tous les génériques à base de dompéridone. « Le danger mortel de [ce médicament, ndlr]n’est pas justifié par son efficacité (…) incertaine au délà d’un effet placebo ». Cette même revue a également récemment publié un article prévenant des dangers de deux autres médicaments voisins que sont la métopimazine connue sous le nom de Volagène et le métoclopramide appelé génériquement Primpéran.

Ces deux derniers, ainsi que la dompéridone, font d’ailleurs l’objet d’une restriction d’utilisation par la l’Agence française du médicament et celle européenne (EMA).

Source : AFP

 

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.