PROJET DE LOI SANTÉ– Baisse du tarif pour les hôpitaux et cliniques

Prévu par la loi santé du gouvernement, un nouveau tarif sera imposé aux hôpitaux publics et cliniques durant l’année 2015. Normalement fixés au début du mois de mars, les montants des coûts facturés par les hôpitaux et cliniques seront exceptionnellement repoussés pour cause de tensions entre le ministère de la santé et la profession médi

Prévu par la loi santé du gouvernement, un nouveau tarif sera imposé aux hôpitaux publics et cliniques durant l’année 2015. Normalement fixés au début du mois de mars, les montants des coûts facturés par les hôpitaux et cliniques seront exceptionnellement repoussés pour cause de tensions entre le ministère de la santé et la profession médicale.

En effet, la baisse des tarifs envisagée par l’État devrait être de 2,5 % pour les cliniques, appartenant au secteur privé et considérées comme entreprise et de 1 % pour les hôpitaux, qui ne bénéficient pas des dispositifs d’allègement de charges réservés au secteur privé. Ces nouveaux tarifs serviront ensuite de base pour la facturation établie par les hôpitaux à l’Assurance maladie, en charge de rembourser une partie des soins délivrés par ces établissements.

Cette annonce n’est évidemment pas du goût des établissements hospitaliers, privés et publics, qui ont prévu de manifester le 15 mars à Paris pour protester en général contre le projet de loi santé mais aussi « pour la défense de la médecine libérale et de l’hospitalisation privée », comme l’a indiqué le porte-parole de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP).

Même s’ils seront de la partie lors de la contestation et conteste en partie le projet de loi présenté par Marisol Tourraine, les hôpitaux publics n’ont, eux, pas montré d’opposition aussi virulente sur ce projet de baisse des tarifs.

Selon le président de la fédération des hôpitaux de France (FHF), Frédéric Valletoux, « Cette évolution, légèrement négative, n’est pas une surprise » avant d’ajouter : « C’est la confirmation de la volonté que les hôpitaux participent à l’effort de maîtrise des dépenses et donc cette diminution légère des tarifs vient marquer la nécessité pour l’hôpital de poursuivre l’effort budgétaire ».

Son homologue pour la FHP, Lamine Gharbi, parle, quant à lui, d’un « racket d’Etat » et remet en question la création de 2700 postes initialement prévue dans le cadre du Pacte de responsabilité.

Source AFP

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.