Pré-éclampsie, risque cardiovasculaire & consultation postnatale

La pré-éclampsie est un état pathologique de la deuxième moitié de la grossesse, défini par une hypertension artérielle gravidique associée à une protéinurie. Contexte La consultation post-natale (à 6 semaines) est un rendez-vous important, particulièrement pour les femmes ayant eu une pré-éclampsie. Il convient ainsi de surveiller la tension ar

La pré-éclampsie est un état pathologique de la deuxième moitié de la grossesse, défini par une hypertension artérielle gravidique associée à une protéinurie.

Contexte

La consultation post-natale (à 6 semaines) est un rendez-vous important, particulièrement pour les femmes ayant eu une pré-éclampsie. Il convient ainsi de surveiller la tension artérielle, qui serait un facteur de risque associant pré-éclampsie et morbidité cardiovasculaire à long terme. Malgré l’importance de ce suivi, un taux faible de présence à ces rendez-vous est reporté (20-60%).

Etude et méthodes

Une étude du Journal of Perinatology (DOI: 10.1038/jp.2016.137) s’intéresse aux facteurs démographiques et cliniques associés à la probabilité d’effectuer cette visite post-natale et au risque d’hypertension persistante, chez les femmes ayant eu une pré-éclampsie, dans le but d’identifier une population de femmes à risque et leur assurer un suivi médical approprié. Cette étude est une analyse rétrospective d’une cohorte de femmes avec pré-éclampsie sévère, portant un seul enfant, et ayant accouché à au moins 34 semaines de gestation, entre 2011 et 2013 à l’hôpital universitaire de Pennsylvanie. La persistance de l’hypertension est définie par une pression systolique ≥ 140 mmHg, une pression diastolique ≥ 90 mmHg, ou un besoin de traitement anti-hypertension qui était inexistant avant la grossesse.

Résultats

Sur les 193 femmes incluses à cette étude, 52.3% se sont présentées à la consultation post-natale. L’analyse des données démographiques et cliniques révèle une tendance à ne pas se présenter à cette consultation pour les femmes de moins de 30 ans (48.2 vs. 63.0%, OR=0.55, p=0.067), les femmes afro-américaines (47.0 vs. 70.5%, OR=0.37, p=0.007) et les femmes ayant eu moins de 5 visites pré-natales (37.5 vs. 57.42%, OR=0.44, p=0.043). A l’inverse, les femmes diabétiques (80.0 vs. 50.0%, OR=4.00, p=0.036) et les femmes ayant accouché par césarienne (67.7 vs. 44.5%, OR=2.61, p=0.003).

Sur les 101 femmes s’étant rendues à la consultation post-natale, une hypertension persistante est détectée pour 21% d’entre elles, dont 68.2% sont diagnostiquées par une tension ≥ 140/90, et 31.8% par tension normale avec utilisation d’anti-hypertenseur depuis la grossesse. Un risque supérieur d’hypertension persistante est associé à l’obésité morbide (49.2 vs. 17.7%, OR=3.50, p=0.040), au diagnostic de pré-éclampsie par hypertension artérielle sévère (≥ 160/110) en comparaison à une hypertension “moyenne” (≥ 140/90) avec des symptômes cliniques ou résultats anormaux (fonction hépatique, insuffisance rénale, thrombocytopénie..) (29.0 vs. 10.3%, OR=3.58, p=0.033), et à la décharge hospitalière avec traitement pour le pression artérielle (37.0 vs. 16.2%, OR=3.04, p=0.029). Bien que non-significative, une tendance à l’hypertension persistante est observée chez les femmes afro-américaines (25.7 vs. 12.9%, p=0.15) et les femmes ré-admises à l’hôpital pendant la période post-natale (66.7 vs. 20.4%, p=0.056).

Conclusions

Cette étude a mis en évidence des populations de femmes à risque de 1) ne pas effectuer de visite post-natale et 2) de présenter une hypertension artérielle persistante après une situation de pré-éclampsie durant leur grossesse. Identifier ces femmes à risque pendant la grossesse est très important pour les informer et conseiller sur le risque cardiovasculaire accru à long terme, et leur souligner l’importance de la consultation post-natale. Un conseil pré-natal ou très tôt après l’accouchement devrait améliorer la compréhension du risque et le taux de présentation à la consultation post-natale chez ces femmes à risque. De futures études devraient se concentrer sur des stratégies d’amélioration du taux de ces consultations très importantes dans le cadre de la pré-éclampsie.

Texte : esanum / jd
Photo : EmiliaUngur / Shutterstock


Découvrez d’autres comptes-rendus d’études ici : COMPTES-RENDUS D’ETUDES

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.