Marisol Touraine annonce un plan d’action destiné aux soignants

Alors que la dégradation des conditions de travail à l’hôpital fait régulièrement la une, la ministre de la Santé Marisol Touraine a dévoilé plan d’action destiné aux soignants. Ce dernier a cependant récolté un accueil “mitigé”. Ce plan, promis en septembre à la suicide de suicides d’au moins 5 infirmiers, était tr

Alors que la dégradation des conditions de travail à l’hôpital fait régulièrement la une, la ministre de la Santé Marisol Touraine a dévoilé plan d’action destiné aux soignants. Ce dernier a cependant récolté un accueil “mitigé”.

Ce plan, promis en septembre à la suicide de suicides d’au moins 5 infirmiers, était très attendu et devait répondre à la colère des milliers d’infirmiers et aides-soignants qui avaient défilé dans les rues le mois dernier.

La ministre a déclaré, devant un parterre de représentants syndicaux, d’ordres professionnels ou de fédérations hospitalières :”Nous devons faire de la qualité de vie au travail des professionnels de santé une priorité politique, portée au plus haut niveau”. Ainsi, elle a annoncé que 30 millions d’euros devraient être consacrés au déploiement de services de santé au travail, intégrant psychologues, conseillers en prévention des risques professionnels et assistants sociaux, dans chaque Groupement hospitalier de territoire (GHT). Ce plan d’action destiné aux soignants est prévu sur sur trois ans. Par ailleurs, la formation des professionnels “à la détection des risques psychosociaux et à la gestion des équipes” durant leurs études, la mise en place d’un observatoire de la qualité de vie au travail ainsi que la systématisation des entretiens individuels font également partie des mesures avancées.

De plus, un médiateur national, chargé de coordonner des médiateurs régionaux, sera également nommé “prochainement” pour traiter les situations conflictuelles non résolues localement. Cette mesure fait écho au conflit mis au jour l’année dernière après le suicide d’un cardiologue à l’hôpital parisien Georges Pompidou.

La prudence reste pour le moment de mise chez les syndicats. Pour Max-André Doppia, président de l’intersyndicale Avenir Hospitalier, qui représente les praticiens : “Un espace se dessine, on a au moins l’impression d’être entendus”, ajoutant : “On verra maintenant si l’intention a des chances d’être suivie d’effets”. Pour Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale infirmière, le “bilan est mitigé”. “Il y a des éléments pertinents, importants”, explique-t-elle. “Mais on s’interroge sur la cohérence du projet et les moyens qui seront donnés aux établissements, où la priorité reste de répondre aux objectifs financiers”, ajoute-t-elle. Son organisation n’exclut pas “une nouvelle mobilisation” ces prochains mois, tout comme l’intersyndicale CGT-FO-SUD, qui a refusé de se rendre à la présentation du plan lundi.

Un deuxième volet du plan, consacré aux professionnels libéraux, sera présenté début 2017.

Texte : AFP / esanum
Crédit photo : AFP

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.