Un médicament contre l’asthme sévère testé

Une étude publiée dans la revue britannique Lancet Respiratory Medicine révèle qu’un médicament expérimental pourrait améliorer le sort des personnes souffrant d’asthme sévère. Ce médicament, le Fevipiprant a été testé sur un petit nombre de patients, qui ne sont pas soulagées par les traitements habituels. Sa prise a entraîné une di

Une étude publiée dans la revue britannique Lancet Respiratory Medicine révèle qu’un médicament expérimental pourrait améliorer le sort des personnes souffrant d’asthme sévère.

Ce médicament, le Fevipiprant a été testé sur un petit nombre de patients, qui ne sont pas soulagées par les traitements habituels. Sa prise a entraîné une diminution notable de l’inflammation des voies respiratoires chez ces patients atteints d’asthme sévère.

Une soixantaine de patients ont participé à cette étude financée par Novartis et l’Institut national du Royaume-Uni pour la recherche sur la santé. La moitié des participants ont  reçu du Fevipiprant et l’autre moitié un placebo en plus de leurs médicaments habituels pendant trois mois. À la fin de cette période, les chercheurs sont constaté que l’inflammation des voies respiratoires “éosinophiles” était deux fois moindre chez les patients qui avaient pris du Fevipiprant.

Dr Samantha Walker, directrice de recherche à Asthma UK, une association britannique de lutte contre l’asthme a commenté : “Cette recherche est très prometteuse et doit être accueillie avec un optimisme prudent”. Pour le Pr Hans Michael Haitchi, de l’Université de Southampton, de nouvelles études seront nécessaires pour confirmer la sécurité du médicament mais aussi “pour déterminer si les crises d’asthme peuvent être diminuées ou évitées” chez les patients atteints d’une forme sévère “sur une plus longue période”.

Pour rappel, l’asthme touche environ 6 à 7% de la population adulte et environ 10% des enfants de moins de dix ans. Ce qui correspond à quelque 5 millions de personnes au Royaume-Uni et 4 millions en France où il provoque quelque 900 décès par an. Si la prise en charge consiste à éviter les facteurs qui déclenchent ou aggravent les crises d’asthme, et à proposer des traitements spécifiques environ 5% des asthmatiques sont atteints d’une forme sévère qui n’est pas contrôlable.

Texte: AFP / esanum
Photo : Sherry Yates Young / Shutterstock

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.