Localiser les tiques grâce aux algorithmes

Conséquence probable du réchauffement climatique, les zones d'exposition aux tiques s'étendent en Europe. En Suisse, une étude utilisant l'intelligence artificielle a permis de prédire la localisation de ces zones, et d'évaluer leur expansion. Les chercheurs ont même réussi à localiser les tiques porteuses d'un bactérie spécifique. Un outil de prévention précieux, car les tiques transmettent de plus en plus de pathologies.

Les tiques gagnent du terrain. En Suisse, ces acariens prolifèrent en raison du réchauffement climatique. Particulièrement actives de mars à novembre les tiques transmettent de plus en plus de pathologies. 2020 fut une année particulière : les conditions météorologiques favorables et les impératifs de distanciation sociale ont orienté bon nombre de personnes vers des activités de loisirs en plein air. Dans le même temps, la crise sanitaire a freiné l’accès à la vaccination contre l’encéphalite à tiques.

L’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) recense chaque année1 les piqûres de tiques et les pathologies transmises :

NB : Pour 2020, les chiffres sont arrêtés à fin septembre (graphique 1-2) et fin juillet (graphique 3).
Source : OFSP

 

 

Nombre de cas de FSME, cumulés depuis le début de l’année, comparaison 2000–2020

 

Nombre de cas de tularémie, cumulés depuis le début de l’année, comparaison 2004–2020

 

Estimation du nombre de consultations médicales en cas de borréliose de Lyme et à la suite d’une piqûre de tique, par mois en cours de saison, comparaison 2018–2020
 


Prédire la localisation des tiques

Pour freiner cette évolution alarmante, l’OFSP disposera désormais d’un outil précieux : la cartographie précise de la répartition des tiques sur le territoire. Estelle Rochat, chercheuse de l’EPFL * et ses collègues ont réussi au cours d'une vaste étude2 à prédire précisément les zones de prédilection des tiques, et à comparer ces zones avec celles répondant aux mêmes critères en 2009. Elle a d’abord identifié les facteurs environnementaux favorisant la présence de la tique à mouton (Ixodes ricinus), en se basant sur :

Puis la chercheuse a utilisé une intelligence artificielle capable de prédire la probabilité de présence des tiques en fonction de variables environnementales autour des points de collecte. Les scientifiques savent en effet que la présence et l’activité des tiques sont influencées par de nombreux facteurs environnementaux : précipitations, température, humidité, etc.

En comparant la surface des zones favorables au développement des tiques à celle de 2009, Estelle Rochat a montré que celle-ci avait augmenté de 10% en dix ans4, pour atteindre 25% du territoire suisse en 2018. Le Nord-Est du pays ainsi que le Jura et la vallée du Rhône sont particulièrement concernés. Pour Gilbert Greub, directeur de l’Institut de microbiologie du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (Lausanne) et spécialiste mondial des tiques, cette augmentation des zones à risque d’exposition aux tiques s’explique par le réchauffement climatique. Il observe que puisque «les tiques sont remontées de 300 à 400 mètres dans les étages alpins.»


Un espoir dans la lutte contre la maladie de Lyme

Le travail de la scientifique ne s’est pas arrêté là. Elle a également réussi à localiser spécifiquement les tiques porteuses de certaines bactéries, les chlamydiales. Des recherches récentes ont montré que les tiques sont souvent porteuses d’une grande quantité de ces bactéries encore peu connues, avec un risque de transmission et de maladie secondaire chez l’homme. Les algorithmes développés par l'équipe d'Estelle Rochat sont en Open Access ; ils pourront servir à de futures recherches sur d’autres pathogènes portés par les tiques, dont l’encéphalite à tique ou la maladie de Lyme. Leur étude 3


* École Polytechnique Fédérale de Lausanne


Vous êtes médecin ?
Pour recevoir une sélection de nos articles ou les commenter, il vous suffit de vous inscrire.


Notes :
1- OFSP - Maladies transmises par les tiques - Situation en Suisse
2- Nested species distribution models of Chlamydiales in tick host Ixodes ricinus in Switzerland

3- Application Tique

4-EPFL - Une carte pour prédire la présence des tiques en Suisse



Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.