L’intelligence artificielle détecte le cancer de la prostate

La pénurie d’uropathologistes est d’autant plus problématique que le nombre de biopsies de la prostate est en augmentation. Un nouveau système suédois utilise l'intelligence artificielle pour détecter le cancer de la prostate. Il a obtenu des résultats comparables à ceux de 23 experts internationaux.

OncoWatch, quand l'IA analyse les biopsies de prostate  

OncoWatch est un système d'intelligence artificielle (IA) qui analyse les résultats des biopsies de la prostate. Il détecte et localise un cancer et lui attribue un score de Gleason. Le système utilise les réseaux neuronaux profonds (deep neural networks).

Pour Martin Steinberg, qui pilote ce projet, « Il y a un grand besoin d'outils innovants et plus performants dans la lutte contre le cancer de la prostate. L’étude Stockholm III a déjà porté sur plus de 20 000 hommes dans les seuls pays scandinaves. Je crois fermement qu'OncoWatch sera également bien accueilli.»

Pour entrainer ce système, les chercheurs ont numérisé les données de 976 patients (50-69 ans) sélectionnés au hasard dans le cadre de l’étude prospective Stockholm III réalisée entre mai 2012 et décembre 2014. Oncowatch inclut aussi les résultats de 271 biopsies réalisées sur 93 hommes qui n'avaient pas participé à Stockholm III.

L’évaluation d’OncoWatch a reposé sur la comparaison des résultats avec les données d'un essai indépendant, comprenant 1 631 biopsies provenant de 246 hommes issus de Stockholm III et d’autres données de validation externe (330 biopsies provenant de 73 hommes). Les résultats d’OncoWatch ont aussi été comparés - pour 87 biopsies - à ceux de 23 uropathologistes expérimentés de la Société internationale de pathologie urologique. Ils se sont avérés comparables.

Des applications multiples

Pour le professeur Martin Eklund, co-auteur de l'étude, «OncoWatch a le potentiel de réduire considérablement la charge de travail des uropathologistes. » En effet ce système pourrait accélérer l'évaluation des biopsies bénignes et automatiser l’évaluation de la taille de la tumeur en cas de biopsie positive, libérant du temps pour l’étude des cas complexes. Le diagnostic serait aussi accéléré, et les coûts réduits.

Autre intérêt, OncoWatch peut fournir aux praticiens un second avis ou encore les aider à standardiser les classements des tumeurs, ce qui permet d’optimiser l’ajustement des traitements. Enfin, ce système pourrait fournir une expertise en uropathologie dans les régions du monde où celle-ci n'est pas accessible.


 

Source :
Eklund M et al, Artificial intelligence for diagnosis and grading of prostate cancer in biopsies : a population-based, diagnostic study.
The Lancet Oncology - January 08, 2020
doi : https://doi.org/10.1016/S1470-2045(19)30738-7

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.