L’expérimentation des salles de shoot votée à l’Assemblée Nationale

Hier soir, l’Assemblée Nationale a voté l’amendement de la loi santé mettant en place l’expérimentation des salles de consommation de drogue à moindre risque. C’est en première lecture, à 50 voix contre 24 que l’article 9 du projet de loi santé a été adopté. Alors que tous les groupes de gauche le soutenait, l’UMP a été critique face à cette mes

Hier soir, l’Assemblée Nationale a voté l’amendement de la loi santé mettant en place l’expérimentation des salles de consommation de drogue à moindre risque.

C’est en première lecture, à 50 voix contre 24 que l’article 9 du projet de loi santé a été adopté. Alors que tous les groupes de gauche le soutenait, l’UMP a été critique face à cette mesure; le député UMP Philippe Goujon déclarait notamment : “Aidez plutôt les toxicomanes à guérir qu’à s’auto-détruire”.

Il s’agira de locaux gérés par les professionnels des centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogue (Carrud). La consommation des substances illicites apportées par les toxicomanes dans la limite de leur consommation, y sera autorisée sous la supervision des professionnels de santé et du secteur médico-social. Les salles de shoot sont déjà présentes dans de nombreux pays européens. Destinées aux toxicomanes en situation précaire, elles leur permettent de se droguer dans de meilleures conditions d’hygiène, que celles de la rue. Pour le gouvernement, il s’agit là de réduire d’une part les risques associés aux injections (infection au VIH, hépatite C…) et d’améliorer d’autre part l’accès aux des usagers de drogue les plus marginalisés. Par ailleurs, la mise en place des salles de shoot devrait s’associer à une diminution des nuisances dans les espaces publics.

Dans l’enceinte des locaux, les consommateurs de drogues ne pourront être poursuivis pour usage et détention illicite, au même titre que les professionnels de santé ne pourront être poursuivis pour complicité d’usage illicite des stupéfiants.

Lors des débats la Ministre a répondu aux critiques en assurant, que la position du gouvernement contre “la dépénalisation des drogues douces n’a jamais varié depuis 2012”.

Source AFP

Pour en savoir plus sur les salles de consommation à moindre risque, lisez notre article précédent sur ce sujet avec la participation de Pierre Chappard, coordinateur du Réseau Français de Réduction des risques: Les salles de shoot : vers un encadrement de la consommation de drogue.

 

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.