Les sodas et boissons sucrées, un risque sanitaire de plus en plus sérieux

La revue américaine Circulation tirent la sonnette d’alarme sur la consommation de sodas  et boissons sucrées en publiant une étude sur le nombre de décès suite aux abus. Environ 184 000 personnes seraient décédées au cours de la dernière année suite au développement de maladies cardio-vasculaires, mais aussi de diabète ou de cancers liés

La revue américaine Circulation tirent la sonnette d’alarme sur la consommation de sodas  et boissons sucrées en publiant une étude sur le nombre de décès suite aux abus. Environ 184 000 personnes seraient décédées au cours de la dernière année suite au développement de maladies cardio-vasculaires, mais aussi de diabète ou de cancers liés à leurs consommation de boissons.

Cette analyse est la première du genre à un niveau mondial et pointe directement l’impact des boissons sucrées sur la santé. Pour cela, les chercheurs se sont basés sur 62 enquêtes diététiques concernant 611.971 personnes et réalisées entre 1980 et 2010 dans 51 pays. En analysant ces données, ils ont ainsi estimé qu’au moins 133 000 personnes étaient décédées des suites directes de la consommation de sodas en développant pour la plupart d’entre des maladies cardio-vasculaires.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont également quantifié le taux de sucre disponible au niveau national dans 187 pays afin d’étudier la corrélation avec la fréquence du diabète, des pathologies cardio-vasculaires et du cancer selon les zones géographiques et les populations.

“De nombreux pays enregistrent un nombre élevé de décès résultant d’un seul facteur diététique à savoir les sodas et autres boissons fruitées ou sucrées comme les thés glacés, dont une forte réduction de la consommation ou leur élimination devrait être une priorité planétaire”, a commenté un des auteurs de ce rapport, le Dr Dariush Mozaffarian, le doyen de la faculté des sciences de la nutrition à l’Université Tufts à Boston (Massachusetts).

Parmi l’ensemble des pays ayant participé aux différentes enquêtes, le Mexique est celui qui serait le plus touché par ce phénomène. Alors qu’au Japon, la mortalité due à une consommation élevée de sucres contenus dans certaines boissons « artificielles » ne représente qu’ 1 % pour les personnes âgées de plus de 65 ans, au Mexique, 30 % des moins de 45 ans qui sont concernés par ces maladies. Les analystes ont comptabilisé 24 000 décès en un an, plaçant ce pays devant les États-Unis au prorata de la population puisque ces derniers auraient enregistré 25 000 personnes décédées sur une année.

Ces boissons représentent un danger plus élevé pour  la jeune population puisqu’en terme de développement de maladies comme le diabète et les cancers, le taux est plus élevé chez les jeunes que les adultes d’un certain âge.

Texte : AFP / pg

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.