Les probiotiques oui, mais avec prudence

Les probiotiques ne sont pas la panacée à tous les maux.

Des études récentes ont mis en évidence la faible prévisibilité des effets des probiotiques, le manque de fiabilité des recherches menées uniquement sur des échantillons de fèces humaines, les effets potentiellement nocifs de ces compléments lorsqu’ils sont utilisés après des cycles d’antibiotiques. Les probiotiques sont cliniquement utiles, mais on en sait trop peu pour en recommander l’utilisation à plus grande échelle, quelle que soit la condition de la population.

Deux articles récents publiés dans Cell ont suscité un vaste débat au sein de la communauté médicale sur l’utilisation des probiotiques. Les deux études ont été menées au Weizmann Institute of Science, l’un des principaux centres de recherche au monde et l’une des universités les plus prestigieuses d’Israël.

La première étude suggère que certaines personnes pourraient ne pas bénéficier autant que d’autres des probiotiques. Des recherches ont montré qu’après avoir pris des probiotiques, certains d’entre eux présentaient une colonisation intestinale complète, tandis que d’autres présentaient une réelle résistance. Le second suggère même que les probiotiques pourraient avoir un effet potentiellement nocif s’ils étaient pris après des antibiotiques. Il s’agit d’une découverte importante, car peu d’études recherchent, et encore moins signalent, des dommages probiotiques potentiels.

Les données recueillies à partir de ces articles peuvent mener à la conclusion que les probiotiques n’ont aucun effet bénéfique ou nocif. C’est en réalité plus compliqué que cela. Il est évident que l’information sur le sujet est encore trop peu abondante pour un champ de recherche aussi vaste. Ces deux études représentent plutôt un signal d’alarme pour les médecins qui recommandent la supplémentation en probiotiques à tous leurs patients. En même temps, c’est un avertissement à ceux qui croient que les probiotiques sont un remède à tous les dommages causés par des modes de vie qui sont tout sauf sains.

La communauté médicale a beaucoup à apprendre sur les probiotiques et leurs effets chez les patients avant que les suppléments puissent être largement prescrits pour des effets uniformes. Les prescripteurs doivent tenir compte des incertitudes actuelles quant à leur utilisation, des effets très diversifiés sur diverses personnes, de la nécessité d’étudier la littérature avant de décider quel probiotique utiliser, sur quel patient, pour quelle raison et quel effet obtenir. Étant donné la grande quantité de données à acquérir et l’absence d’approbation et d’indication de probiotiques par les organismes de réglementation, les médecins devraient évaluer les probiotiques au cas par cas, en tenant compte des preuves actuelles d’efficacité clinique — discutées et souvent controversées — et du risque de dysbiose chronique. L’approche actuelle doit être sur mesure, aussi personnalisée que possible.

D’autres recherches sont certainement nécessaires, en particulier des études multicentriques de grande qualité, neutres pour l’industrie, afin d’évaluer l’efficacité et les effets indésirables associés à l’utilisation des probiotiques pour en affirmer ou en réfuter l’utilité.

Sources : Zmora N, Zilberman-Schapira G, Suez J, Mor U, Dori-Bachash M, Bashiardes S, Kotler E, Zur M, Regev-Lehavi D, Brik RB, Federici S, Cohen Y, Linevsky R, Rothschild D, Moor AE, Ben-Moshe S, Harmelin A, Itzkovitz S, Maharshak N, Shibolet O, Shapiro H, Pevsner-Fischer M, Sharon I, Halpern Z, Segal E, Elinav E. Personalized Gut Mucosal Colonization Resistance to Empiric Probiotics Is Associated with Unique Host and Microbiome Features. Cell. 2018 Sep 6;174(6):1388-1405.e21. doi: 10.1016/j.cell.2018.08.041.
Suez J, Zmora N, Zilberman-Schapira G, Mor U, Dori-Bachash M, Bashiardes S, Zur M, Regev-Lehavi D, Ben-Zeev Brik R, Federici S, Horn M, Cohen Y, Moor AE, Zeevi D, Korem T, Kotler E, Harmelin A, Itzkovitz S, Maharshak N, Shibolet O, Pevsner-Fischer M, Shapiro H, Sharon I, Halpern Z, Segal E, Elinav E. Post-Antibiotic Gut Mucosal Microbiome Reconstitution Is Impaired by Probiotics and Improved by Autologous FMT. Cell. 2018 Sep 6;174(6):1406-1423.e16. doi: 10.1016/j.cell.2018.08.047.
Two Studies May Change View of Probiotics: One Size May Not Fit All - Medscape - Oct 15, 2018.

esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.