L’aspirine et le risque de cancer colorectal chez les personnes obèses

Selon une recherche internationale publié lundi 17 août dans la revue américaine Journal of Clinical Oncology, l’aspirine réduirait le risque de cancer colorectal chez des personnes obèses atteints du syndrome de Lynch. Ce dernier les prédispose à cette tumeur. L’étude a été menée dans seize pays et compte 937 participants, tous atte

Selon une recherche internationale publié lundi 17 août dans la revue américaine Journal of Clinical Oncology, l’aspirine réduirait le risque de cancer colorectal chez des personnes obèses atteints du syndrome de Lynch. Ce dernier les prédispose à cette tumeur.

L’étude a été menée dans seize pays et compte 937 participants, tous atteints du syndrome de Lynch mais pas tous obèses. Les participants ont été suivis pendant dix ans et selon les auteurs, environ 50% des sujet souffriront d’un cancer colorectal.

Pendant deux ans, les participants ont pris soit deux aspirines par jour (600 mg), soit un placebo. D’après les résultats les obèses avaient 2,75 fois plus de risque de développer un cancer colorectal. Chez les participants ayant pris de l’aspirine, le risque  de développer le cancer était le même qu’ils soient obèses ou non.

Sir John Burn, professeur de génétique clinique à l’Université de Newcastle a dirigé cet essai clinique et souligne que “Ces résultats sont importants pour les personnes souffrantes du syndrome de Lynch mais concernent aussi le reste de la population dont une grande proportion se débat avec son poids et cette étude suggère que le risque accru de cancer qui accompagne un excès pondéral peut être annulé en prenant de l’aspirine”. Ajoutant que “Cette recherche vient conforter une accumulation d’indices liant une inflammation accrue à un plus grand risque de cancer”.

D’après les chercheurs, un autre essai clinique plus étendu, avec 3.000 participants est prévu afin de tester les effets de différents dosages d’aspirine.

Étant donné les risques accrus d’hémorragie digestive et d’ulcère chez certaines personnes, il est déconseillé par le professeur Burn de commencer à prendre de l’aspirine régulièrement sans avoir consulté son médecin au préalable.

Texte : AFP / pg

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.