La salive et le sang pour dépister certains cancers ?

Lors d’une récente étude, une équipe de chercheurs de la faculté de médecine Johns Hopkins (Maryland) a détecté les signatures génétiques de certains cancers de la gorge et du coup dans la salive et le sang. Les résultats des travaux ont été publiés dans la revue américaine Science Transnational Medicine. Le Dr. Nishant Agrawal, cancérolog

Lors d’une récente étude, une équipe de chercheurs de la faculté de médecine Johns Hopkins (Maryland) a détecté les signatures génétiques de certains cancers de la gorge et du coup dans la salive et le sang. Les résultats des travaux ont été publiés dans la revue américaine Science Transnational Medicine.

Le Dr. Nishant Agrawal, cancérologue et professeur de chirurgie de la tête et du coup et auteur principal de l’étude affirmait : “Nous avons démontré la possibilité de détecter et de mesurer l’ADN de ces cancers dans le sang et la salive”, précisant “nos tests indiquent que l’analyse génétique de la salive est le meilleur moyen de détecter des cancers dans la cavité buccale (langue, gencives, lèvres) tandis que l’ADN tumorale dans le sang paraît être plus efficace pour dépister des tumeurs situées dans la gorge comme le larynx, l’hypopharynx et l’oropharynx”. “Combiner les analyses génétiques du sang et de la salive pourrait être de ce fait la meilleure approche pour détecter tous les cancers de la tête et du cou”

Lors de cette étude, 93 patients diagnostiqués de l’un de ces cancers ont donné des échantillons de salive et 47 ont également du sang. Lorsque les cancers résultaient d’une infection par des virus du papillome humain (VPH), les chercheurs ont recherché de l’ADN des agents pathogènes dans le sang et la salive. Pour les autres tumeurs ils ont recherché des signatures de mutations génétiques.

Alors que les 46 tumeurs de la cavité buccale ont été identifiées par les analyses génétiques de la salive, 16 des 34 tumeurs de l’oropharynx, sept de celles du larynx (70%) et deux des trois cancers de l’hypopharynx, l’ont été.  Les tests d’ADN cancéreux dans le sang ont permis le dépistage de 91% des tumeurs de l’oropharynx, 86% de celles du larynx et 100% de l’hypopharynx.

Même si ces résultats sont prometteurs, les auteurs estiment que des études sur des groupes plus étendus de malades et sujets sains doivent être réalisées avant d’établir l’efficacité de cette technique de détection de l’ADN tumoral.

Texte : AFP / pg

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.