La revue de presse de la semaine

Santé : Pourquoi les femmes sont-elles moins bien soignées que les hommes ? (22/07/2014) Au Féminin revient sur article pour le moins intéressant publié par Sciences et Vie.Ce dernier met en évidence l’idée selon laquelle les femmes seraient moins bien soignées que les hommes.

Santé : Pourquoi les femmes sont-elles moins bien soignées que les hommes ? (22/07/2014)

Au Féminin revient sur article pour le moins intéressant publié par Sciences et Vie.Ce dernier met en évidence l’idée selon laquelle les femmes seraient moins bien soignées que les hommes. Le magazine voit deux explications à cette différence de traitement, avec d’une part des médicaments mal dosés pour les femmes et d’autres part une mauvaise prise en considération de la santé des femmes. Rappelons par ailleurs que les médicaments sont traités sur des rats mâles et non femelles, car ces dernières présentent des hormones pouvant biaisés les résultats.

Inquiétudes sur des cas de cancers à l’Insa de Lyon. (23/07/2014)
Le Journal de Saône et Loire revient sur un fait divers plutôt inquiétant : l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon déplore 7 cas de cancers ou tumeurs sur ces treize dernières années. Le microscope électronique du CLYM hébergées dans le laboratoire MATEIS pourrait être mis en cause, même si certains malades n’ont jamais été à son contact. Même si l’origine professionnelle n’a pas été avérée, l’Autorité de Sureté nucléaire a fait mener une enquête par la société Algade. Les résultats de cette dernière excluent toutes fuites de rayonnements ionisants. Des enquêtes environnementales sont en cours, en attendant les résultats prévus pour début septembre L’Insa Lyon et le CNRS ont pris la décision de fermer le site.
L’impact psychique des traumatismes crâniens (23/07/2014)
Le Figaro revient sur les résultats d’une enquête sur le syndrômes du stress post-traumatique publiée la semaine dernière dans la revue Jama Psychiatry. Selon cette dernière, les patients ayant eu un traumatisme cranien ont jusque quatre fois plus de risque de présenter des symptômes de stress post-traumatique que ceux touchés à d’autres endroits du corps. Des résultats d’autant plus intéressants qu’ils n’étaient jusqu’alors pas soupçonnés. L’article est aussi l’occasion de rappeler aux patients souffrant de tels troubles qu’il ne faut pas hésiter le plus rapidement possible pour mettre un terme à ces souffrances post-traumatiques.

L’étude santé du jour : le ronflement, un cauchemar pour près de 50% de Français (24/07/2014)
Metronews revient sur un phénomène qui touche prés d’un Français sur 2 : le ronflement. Surtout gênant pour la ou le compagne, les ronflements sont un véritable fléau pouvant avoir des répercussions sur la vie de couple. Faire chambre à part ou réveiller le ronfleur font partie des solutions prisées pour combattre les ronflements et trop peu pensent au fait que les ronflements peuvent aussi être dangereux surtout s’ils sont causés par une apnée du sommeil. C’est pourquoi il est conseillé aux ronfleurs de consulter des spécialistes pour combattre les ronflements.

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.