La lutte contre la désertification médicale, l'une des priorités d'Agnès Buzyn

Retour sur la lutte de la désertification médicale, l'une des priorités de la ministre de la santé, vu par le Dr Kron.

Cela cause un désarroi absolu pour la population et constitue, dit Pr. Buzyn, sa « grande priorité ». Mais a-t-elle bien saisi la profondeur du problème ?

La ministre de la Santé annonce que, « pour la première fois », une « enveloppe » spécifique sera bientôt fléchée pour combattre ce fléau, sans en préciser le montant. « Ces moyens permettront aux territoires de mettre en place des actions selon leurs besoins spécifiques ».

Sur les contraintes à l’installation, Agnès Buzyn affirme être opposée à d'éventuelles restrictions à la liberté d'installation : « On ne peut pas forcer des médecins qui ont fait onze à douze ans d'études à s'installer quelque part. Le risque serait qu'ils ne veuillent plus faire ce métier ou qu’ils se tournent vers l'industrie pharmaceutique.

Concernant la télémédecine la Pr Buzyn souhaite encore la développer, notamment en psychiatrie et dermatologie avec des expérimentations dans les prochains mois. 
Ce sera un gadget !

Pour la question de la fiscalité, Madame la ministre estime en revanche possible d'« attirer les médecins avec des mesures fiscales avantageuses ». En s'exprimant ainsi, Agnès Buzyn marche sans surprise dans les traces de ses prédécesseurs, qui ont tous préféré l'incitation à la contrainte.

L'ex-présidente de la Haute Autorité de santé (HAS) veut également encourager le regroupement des médecins en aidant à la création de maisons de santé pluri professionnelles, dont Emmanuel Macron veut doubler le nombre pendant le prochain quinquennat (pour passer à 2 000).

Les consultations détachées de praticiens hospitaliers et de médecins libéraux en zones sous-dotées

« Une à deux fois par semaine, certains médecins pourraient être détachés pour aller donner une consultation dans les endroits en désertification, sans avoir l'obligation d'y vivre », argumente la ministre. Dans un rayon de 30 à 50 kilomètres, ils pourraient faire une consultation temporaire. Proposition qui se rapproche d'une option conventionnelle déjà existante, le contrat de solidarité territoriale, qui n'a pour l'heure pas permis d'obtenir de résultats significatifs.

Cette option incite des médecins n'exerçant pas dans une zone sous-médicalisée à consacrer dans l'année au moins 10 jours de leur activité libérale dans une zone fragile afin de prêter main-forte à leurs confrères. Le médecin volontaire signe un contrat de 3 ans renouvelable et bénéficie d'un bonus correspondant à 10 % des honoraires totaux (hors dépassements et forfaits), dans la limite de 20 000 euros, les frais de déplacements étant également pris en charge.

Ce nouveau dispositif viendrait compléter les dernières options conventionnelles, comme le contrat d'aide à l'installation, mais aussi la panoplie d'aides et incitations mises en place par les précédents gouvernements comme les contrats d'engagement de service public (CESP), bourses versées aux étudiants qui s'engagent à s'installer dans une zone sous-dense, ou encore le dispositif du praticien territorial de médecine générale (PTMG), qui garantit à mille jeunes un revenu mensuel brut de 6 900 euros.

Toutes ces mesures sont « cautères sur jambe de bois » explique un jeune médecin dans sa lettre ouverte : « Pourquoi je ne m’installerai pas » : la lettre ouverte d’un jeune généraliste à Agnès Buzyn.

Le Dr Kron consacrera en octobre une émission sur ce sujet sur SudRadio.

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.