La DMLA serait liée à la présence d’hydroxyapatite dans les yeux.

La Dégénération Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) touche des dizaines de millions de personnes à travers le monde. 8% de la population française est à ce jour atteint de cette maladie et sa fréquence augmente avec l’âge. La DMLA est une maladie dégénérative de la macula, qui peut provoquer une importante baisse de la vue, voire la non-voyance. Dans

La Dégénération Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) touche des dizaines de millions de personnes à travers le monde. 8% de la population française est à ce jour atteint de cette maladie et sa fréquence augmente avec l’âge. La DMLA est une maladie dégénérative de la macula, qui peut provoquer une importante baisse de la vue, voire la non-voyance. Dans les pays développés, elle est la première cause de non-voyance chez les personnes âgées. Si jusqu’alors les causes de cette dégénération restaient inconnues, le biochimiste Richard Thompson en collaboration avec ses collègues de “University College” de Londres et une équipe interdisciplinaire internationale ont fait une découverte qui pourrait non seulement aider à comprendre l’évolution de la maladie mais aussi faciliter son diagnostic et traitement.

Les chercheurs ont étudié des échantillons rétinaux de patients âgés dont certains atteints de DMLA et ont découvert que les échantillons atteint par la DMLA contenaient de fines sphérules d’hydroxyapatite. Cette espèce minérale est courante dans le corps humain, elle compose la partie dure des os et des dents mais sa présence dans l’oeil n’avait encore jamais été identifiée. Les chercheurs pensent qu’elle pourrait ainsi être à l’origine des drusens, qui s’accumulent entre la rétine et la choroide dans la forme sèche de la dégénérescence. Ils ont étudié post-mortem 30 yeux de donneurs âgés de 45 à 96 ans atteints et non-atteints de DMLA. S’ils ont trouvé des sphérule d’hydroxyapatite dans tous les yeux examinés, ils ont aussi établi entre lien entre leur quantité et la quantité de drusens. Ainsi les yeux avec un grand nombre de sphérules d’hydroxyapatite comptaient en conséquence un grand nombre de drusens.

Les drusens étant caractéristiques de la DMLA, cette découverte pourrait permettre la mise en place de stratégies qui fréneraient le développement de la DMLA. Si l’on ignore encore si ces sphérules sont une cause ou un symptômes de la maladie, il apparaît évident que diagnostiquer leur présence est pertinent. Par ailleurs, certains des minéraux identifiés dans les yeux étaient enduits de bêta-amyloide; ce peptide est associé à la maladie d’Alzheimer. Si une technique était mise en place afin d’identifier ces sphérules dans le cadre du diagnostic de la DMLA alors cela pourrait aussi aider à diagnostiquer prématurément la maladie d’Alzheimer.

Une étude qui ouvre donc de nouvelles portes à la recherche sur le DMLA et qui sait, peut-être aussi sur Alzheimer.

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.