Découverte de nouveaux mécanismes à l'origine de la migraine

Des chercheurs du CNRS, d'Université Côte d'Azur et de l'Inserm ont mis en évidence un nouveau mécanisme lié à l'apparition de la migraine.

(Ceci est un communiqué de presse du CNRS, publié le 17 décembre 2018)

Des scientifiques ont découverts une mutation génétique, qui induit le dysfonctionnement d'une protéine normalement capable d'inhiber une activité électrique provoquant des crises migraineuses. Leurs résultats, publiés dans la revue Neuron le 17 décembre, ouvrent la piste pour l'élaboration d'antimigraineux.

Alors que 15% de la population adulte dans le monde est touchée par la migraine, aucun traitement curatif efficace sur le long terme n'a pour le moment été mis sur le marché. Les crises migraineuses sont liées, entre autres, à l'hyperexcitabilité électrique des neurones sensoriels. Leur activité électrique est contrôlée par des protéines génératrices de courant appelées canaux ioniques, et notamment par le canal TRESK qui a une fonction inhibitrice sur l'activité électrique.

Or, les chercheurs ont montré qu'une mutation du gène codant pour cette protéine entraine sa scission en deux protéines dysfonctionnelles : l'une est inactive et l'autre, en ciblant d'autres canaux ioniques (K2P2.1) stimule fortement l'activité électrique des neurones, provoquant des crises migraineuses.

Si les chercheurs avaient déjà mis en évidence le caractère héréditaire des migraines, ils n'en connaissaient pas le mécanisme. En démontrant que la scission de TRESK induit l'hyperexcitabilité des neurones sensoriels et le déclenchement de la migraine, ces travaux, menés à l'Institut de biologie Valrose (CNRS/Inserm/Université Côte d'Azur), constituent une nouvelle piste de recherche pour l'élaboration d'antimigraineux. Ils font l'objet d'un brevet1 : l'idée est de cibler les canaux K2P2.1 afin de réduire l'activité électrique des neurones, prévenant ainsi le déclenchement de migraines.

De plus, les chercheurs proposent que ce mécanisme inédit, provoquant la formation de deux protéines au lieu d'une seule, soit maintenant considéré pour étudier d'autres maladies liées à des mutations génétiques ainsi que pour leur diagnostic.

graphical_abstractfrench2018..

© Guillaume Sandoz, CNRS

esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.