La crise des hôpitaux

La situation économique et sociale dans les hôpitaux publics est catastrophique. Quelles sont les raisons de la crise et comment la combattre ? Le Dr. Bernard Kron livre ses pistes.

La situation économique et sociale dans les hôpitaux publics est catastrophique. Quelles sont les raisons de la crise et comment la combattre ? Le Dr Bernard Kron livre ses pistes.

En décembre dernier, Dominique Le Guludec était officiellement nommé présidente du collège de la Haute Autorité de santé : elle  doit piloter « la qualité et la pertinence des soins.

Les missions des autres agences de santé (ARS et GHT) restent, pour leur part, inchangées. Martin Hirsch reste à la tête de l’AP-HP.

La situation et les faits

Il n’est pas une semaine sans une annonce de conflit social dans un hôpital, sans un fait racontant un dysfonctionnement, des EIG (Évènements indésirables graves) ou pire encore, un suicide.

La grève de jeudi dernier nous le rappelle. Mais comment expliquer cette tension ?

D’abord, la situation économique et sociale dans les hôpitaux publics est en crise majeure et toutes les expressions usuelles — “on a touché le fond”, “on est dans le mur” — peuvent lui correspondre.

Côté finances ensuite, la situation s’aggrave. La dette des hôpitaux a explosé de plus de 30Mds €. Pourtant des dizaines de milliers de lits ont fermé et des établissements, toujours ouverts, sont menacés de fermeture.

Enfin, les conditions de travail pour le personnel se détériorent, notamment aux urgences. Pire, 30 % des postes titulaires demeurent non pourvus.

Les raisons de la crise

 La tarification à l’activité est le système le plus pervers et menteur qui ait été inventé. Ce système inflationniste entraine de la fausse activité, avec des réhospitalisations après ambulatoires.

On constate aussi plus de 20 000 000 passages aux urgences chaque année, car de nombreux établissements (cliniques et hôpitaux de proximité) ont fermé leurs urgences avec les contraintes et la sous-tarification

Le nombre d’échelons augmente à chaque réforme.

Au cours des dernières années, depuis 1992 au moins, les réformes de la politique de santé se sont enchaînées. Chaque réforme est venue s’ajouter à la précédente, les modes de direction de l’hôpital s’empilant sans s’annuler. Le plus bel exemple est l’AP-HP.

Décrire la hiérarchie à l’APHP est une gageure : un siège national, 12 groupes hospitaliers (GH), hôpitaux, pôles, services, centres de responsabilité et unités de gestion.

Le siège dirige 12 GH regroupant un ou plusieurs hôpitaux. Il y a donc un directeur de GH, mais il existe toujours un directeur pour chaque hôpital (obligation légale).

Depuis la création des pôles, dirigés par un trio composé d’un médecin assisté d’un cadre administratif (CAP) et d’un cadre paramédical (CPP), la hiérarchie se complique.

Le pôle dépend de trois centres de décisions souvent en désaccord : Directeur de GH, direction des finances et direction des soins. Or, les services d’un pôle dépendent eux de l’hôpital dans lequel ils se trouvent, mais le chef de service n’a plus de pouvoir.

Fait rare, les praticiens s’étaient joints au personnel hospitalier pour dénoncer, à l’occasion de la grève des fonctionnaires, la dégradation de leurs conditions de travail.

La France forme les médecins de demain, non plus pour soigner, mais pour servir le système économique. Un bon médecin est devenu celui qui code bien ; ce n’est plus le médecin humaniste et proche de ses patients.

Comment résoudre cette situation ?

Deux thèses s’affrontent : concentration pour Guy Vallancien, réseaux dispersés et proximité pour Patrick Pelloux. Comme toujours la vérité est entre les deux.

La formation actuelle des médecins de plus en plus spécialisée et exclusive ne permet plus de faire fonctionner les hôpitaux de proximité.

Ce sera le sujet d’une prochaine émission sur Sud Radio.

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.