esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.

Comment s'informent les médecins ?

Comment font les praticiens pour s'informer et rester au courant de l'actualité médicale ? Quel est l'usage d'Internet par les médecins français ? Voici quelques chiffres, pour y voir plus clair.

Comment les médecins se tiennent-ils informés des avancées médicales dans leurs secteurs ? Il n’existe pas une réponse simple à cette question. Elle diffère tout d’abord selon la catégorie professionnelle.

En revanche, les études montrent clairement une évolution en matière d’information médicale des médecins.

Une lecture médicale en baisse

Concernant purement la lecture, le constat est à la diminution. Si en 1977 un médecin consacrait en moyenne 8 % de son temps à la lecture d’informations médicales, ce chiffre baisse en 2007 à 6 %. Cela correspond donc à 2,9 heures par semaine — et ces chiffres sont différents pour les généralistes (2,6 heures) et les spécialistes (3,1 heures).

Selon une enquête IPSOS 2018 ; parmi les titres de presse plébiscités par les médecins, on retrouve en tête Le Quotidien du Médecin, le Généraliste et la revue Prescrire. « Ces marques complémentaires permettent de toucher, via leurs titres et leurs sites internet, respectivement 88 % et 74 % de la population des Médecins Généralistes. » résument les auteurs de l’enquête.

Internet en fer de lance

Mais avec le temps, les méthodes sont également différentes. Si en 2007, les études montraient clairement la prédominance de la presse médicale (citée par 84 % des médecins), des congrès médicaux (73 %) et la formation médicale continue (51 %), le rôle d’internet a largement augmenté.

L’apparition de l’ordinateur dans les cabinets, rendu obligatoire par une ordonnance du Premier ministre dans les années 2000 a largement contribué à inviter le web dans la relation médecin-patient.

En 2017, 61 % des praticiens disaient utiliser Internet durant leur activité professionnelle. Au programme, une aide au traitement ou au diagnostic, de l’échange avec les collègues et de l’information.

Dans les sites les plus utilisés par les médecins généralistes, on retrouve par exemple le Vidal (la base de données en ligne des prescripteurs médicaux), les sites grand public (comme le célèbre Wikipedia), les sites de revues médicales ou encore le site de l’Assurance Maladie en ligne. Viennent ensuite les sites universitaires ou hospitaliers, les forums de discussions ou les communautés en ligne, comme esanum.

Aussi, de nombreux médecins investissent les communautés de patients, pour mieux comprendre la vie des malades aux quotidiens.

Et vous, comment consommez-vous Internet en tant que médecins ? Quels types de sites web visitez-vous ?

Répondez-nous ici en commentaires, ou bien par mail en écrivant à contact@esanum.fr