Certaines poses de yoga peuvent causer des blessures chez les personnes atteintes d’ostéoporose

Une nouvelle étude suggère que certaines poses de yoga peuvent entraîner des lésions osseuses chez les personnes atteintes d’ostéoporose ou d’ostéopénie.

D’innombrables rapports de terrain et un nombre croissant d’études académiques montrent que le yoga peut en principe améliorer le bien-être et la santé.

En pratique, cependant, certains exercices doivent être pris avec prudence, voire évités par certains : une nouvelle étude suggère que certaines poses de yoga peuvent entraîner des lésions osseuses chez les personnes atteintes d’ostéoporose ou d’ostéopénie.

La maladie, au cours de laquelle le tissu osseux s’amincit de plus en plus et tend donc à se rompre, est donc un phénomène de masse — tout comme le yoga, devenu très populaire en France.

Le yoga, de plus en plus populaire

Dans ce contexte, une étude relativement modeste comme celle menée récemment par une équipe de la Clinique Mayo de Rochester, MN, USA, devient explosive : les résultats indiquent que certaines poses de yoga peuvent entraîner des blessures des tissus mous et des os chez les personnes atteintes d’ostéopénie ou d’ostéoporose.

« Les bienfaits du yoga en termes de souplesse, de force et d’équilibre sont bien connus », écrivent les chercheurs. « Cependant, ajoutent-ils, plusieurs rapports ont décrit des blessures causées par le yoga, allant d’une légère tension musculaire à des fractures osseuses. En particulier pour les patients ostéoporotiques et ostéopéniques, les rapports sur les lésions osseuses justifient des recherches plus approfondies », notent les auteurs, expliquant que ces préoccupations sont à l’origine de leur étude.

Afin d’étudier le lien entre la pratique du yoga et les blessures chez les patients atteints d’ostéoporose, l’équipe de recherche a analysé les données sur la santé de 89 personnes. Tous les participants ont commencé à recevoir un traitement à la clinique Mayo entre 2006 et 2018, tous basés sur la croyance que diverses blessures et conditions étaient causées par différentes pratiques de yoga. Certains étaient des débutants en yoga, d’autres étaient des pratiquants expérimentés - tous avaient des douleurs dans un ou plusieurs des domaines suivants : Dos, cou, épaules, hanches ou genoux.

Des poses exigeantes peuvent être dangereuses

Dans l’enquête, les participants ont indiqué 12 poses de yoga spécifiques qui ont causé de la douleur ou aggravé la douleur existante ; la plupart de ces exercices exigeaient que la colonne vertébrale soit pliée ou étirée. Il ne s’agissait pas seulement d’exercices très exigeants, mais aussi de poses relativement simples et familières telles que le « chien dirigé vers le bas », la « pose du pont » et la « posture sur la tête soutenue ».

D’après les données sur la santé, les examens médicaux et les résultats d’imagerie de ces participants, les chercheurs ont classé les blessures subies comme des blessures aux os, aux tissus mous ou aux articulations. Les chercheurs ont conclu que parmi les participants à l’étude, des poses de yoga spécifiques avaient entraîné 29 types de lésions osseuses, y compris l’usure des disques, la spondylolisthèse et les fractures par compression, probablement en raison de ces poses qui augmentent la pression sur les disques et la colonne.

Le yoga reste positif pour la santé — si vous le faites bien.

Cependant, les chercheurs ne veulent pas encourager les personnes atteintes d’ostéopénie ou d’ostéoporose en général à cesser de pratiquer le yoga. Cependant, ils veulent informer et encourager les gens à changer certaines positions afin de réduire les risques de blessures. « Le yoga a de nombreux avantages », confie l’auteur principal, le Dr Mehrsheed Sinaki. « Cependant, si vous souffrez d’ostéoporose ou d’ostéopénie, vous devez adapter votre posture à votre condition. En vieillissant, les gens peuvent bénéficier d’une révision de leurs plans de formation pour éviter des conséquences indésirables. »

En fait, l’équipe de recherche a constaté que les personnes qui ont suivi ce conseil et changé certaines de leurs poses de yoga avaient également moins de douleur et des symptômes améliorés.

esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.