Cérémonie de clôture du CMGF 2016 – 02.04.2016

Lors de la cérémonie de clôture de cette 10ème édition du congrès du Collège de la Médecine Générale de France (CMGF), le docteur Paul Frappé a attribué deux prix de meilleurs communications affichées, l’un par le conseil scientifique pour les tests de détection de l’HPV dans le dépistage du cancer du col de l’utérus, et l’autre par le public ...

Orateurs:
Dr. Paul Frappé, Président du comité scientifique du congrès CMGF 2016
Prof. Amanda Howe, présidente désignée de Wonca Monde
Prof. Kamila Hawthorne, vice présidente du conseil du Royal College of General Practitioners, Royaume-Uni
Prof. Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale de l’Université de Paris Sud
Prof. Pierre-Louis Druais, Président du Collège de la Médecine Générale

Lors de la cérémonie de clôture de cette 10ème édition du congrès du Collège de la Médecine Générale de France (CMGF), le docteur Paul Frappé a attribué deux prix de meilleurs communications affichées, l’un par le conseil scientifique pour les tests de détection de l’HPV dans le dépistage du cancer du col de l’utérus, et l’autre par le public pour le ressenti des femmes au cours d’une interruption volontaire de grossesse médicamenteuse.

C’est ensuite la présidente de Wonca Monde qui a pris la parole pour saluer le travail du CMG lors de ce congrès en termes d’inspiration pour les jeunes médecins et de travaux de recherche. S’appuyant sur l’image du “voyage d’une vie”, elle a mis en avant le succès rencontré par le CMG dans son rôle d’avocat en manifestant l’importance de la médecine générale auprès de la population, des confrères de la médecine dans son ensemble, des instances gouvernementales ainsi que des jeunes médecins. Bien sur, tout n’est pas parfait dans ce voyage, en particuliers les nombreux changements de direction, le manque d’une cohérence politique, une fragmentation/compétition entre les parties prenantes ou encore des systèmes de financements inappropriés. Elle termine par un petit rappel du voyage de la Wonca depuis sa création en 1972 avec 15 états membres et qui en comptabilisait plus de 130 en 2015. La famille de la médecine générale ne cesse de s’agrandir, permettant un développement constant de la pratique et une mise en valeur de son importance.

Le système outre-manche nous a ensuite été présenté par le professeur Kamila Hawthorne. Si le CMG est relativement jeune, elle salue sa prospérité et met en avant de nombreuses similarités en termes de problèmes médico-sociaux au centre des attentions de nos deux pays. La vision du système de santé de notre voisin est de construire des réseaux efficaces plus que de simples associations, et de centrer la pratique généraliste autour des besoins du patient. Ses objectifs actuels sont la préparation de la nouvelle génération pour atteindre ces besoins, et la stabilisation et l’amélioration des standards actuels. Elle conclue enfin en citant Nye Bevan, fondateur du National Health Service anglais en 1947: “no society can legitimately call itself civilised if a sick person is denied medical aid because of lack of means”.

C’est avec grande éloquence que le professeur Emmanuel Hirsch à ensuite évoqué son ressenti humaniste sur la médecine générale, en saluant la dimension démocratique de l’encagement des acteurs de la discipline, qu’il qualifie de “médecine de la vie”, pratiquée dans un environnement pas toujours gratifiant en comparaison avec le milieu hospitalier. À l’heure des “big data” et des nouvelles technologies, la médecine générale est la médecine de l’humain. Si ses revendications sont celles d’une médecine de l’ordinaire, ses acteurs n’en sont pourtant pas moins d’extraordinaires militants de la démocratie de part la valeur du soin, la présence plus que médicale, la connaissance du réel et la relation à l’autre.

Avant de conclure, le professeur Pierre-Louis Druais et le docteur Roland Noël, président du groupement des écrivains médecins, a remis le prix de la nouvelle de la consultation la plus insolite 2016. Puis en quelques mots le professeur Druais a souligné l’émergence de la nouvelle génération des docteurs de 30 ans, l’importance de l’internationalisation de la discipline de part la présence de Wonca Monde et Europe, du Royal College of General Practitioners, et de nombreux confrères belges notamment lors de cette 10ème édition. Son grand espoir est de voir grandir la représentation de la France dans les congrès internationaux de médecine générale. Les prochains grands rendez-vous étant:

Texte : jd / esanum

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.