L'usage du cannabis peut réduire ou éliminer l'usage d'analgésiques à base d'opioïdes

L'usage légal du cannabis comme médicament continue d'augmenter dans le monde entier.

Selon les données publiées dans The Journal of Headache and Pain, plus des deux tiers des patients souffrant de douleurs chroniques et ayant la possibilité d'utiliser légalement des produits médicaux à base de cannabis ont remplacé la thérapie conventionnelle, souvent à base d'opioïdes, avec de la marijuana.

L'utilisation du cannabis comme thérapie, en particulier pour la douleur chronique, est connue depuis l'Antiquité et est maintenant soutenue par la littérature médicale. En 2017, la NASEM (The National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine) a publié une déclaration affirmant que l'utilisation du cannabis pour le traitement de la douleur est soutenue par des études cliniques bien contrôlées et qu'il existe des preuves substantielles que le cannabis est un traitement efficace contre la douleur chronique chez les adultes.

Une étude récente a tenté d'obtenir plus d'informations sur le traitement des maux de tête par le cannabis. Il existait déjà des preuves à l'appui de l'utilisation du cannabis et des cannabinoïdes dans le traitement de la migraine aiguë et chronique, des céphalées en grappes, des céphalées excessives, de l'hypertension intracrânienne idiopathique et de la névralgie trigéminale associée à la sclérose en plaques. Il a également essayé d'analyser les souches de cannabis les plus efficaces pour les patients, de définir leur profil biochimique et de comprendre ce que le cannabis pourrait remplacer.

Les chercheurs ont évalué l'usage médical du cannabis et des médicaments couramment prescrits chez plus de 2 000 patients canadiens. Parmi les patients ayant reçu un diagnostic primaire de douleur chronique, 73 % ont déclaré avoir une préférence pour les cannabinoïdes. Parmi les patients chez qui on a diagnostiqué des maux de tête ou des migraines spécifiques, le cannabis a souvent été utilisé comme substitut à d'autres drogues - opiacés (43 %), antidépresseurs (39 %), AINS (21 %), triptans (8 %) et anticonvulsivants (8 %).

Cette preuve appuie l'abondance de la littérature suggérant l'utilisation du cannabis pour sevrer les patients de ces drogues et combattre ce qu'on appelle l'"opidémie" (épidémie d'opioïdes). Les résultats de cette étude méritent d'être confirmés.

Cependant, ces données fournissent déjà des informations préliminaires et un cadre pour l'utilisation de souches spécifiques de cannabis (souvent différentes en teneur en THC), afin d'établir des profils biochimiques synergiques, des schémas de dosage et d'utilisation qui peuvent être bénéfiques sur le plan clinique dans le traitement des maux de tête et de la migraine, ainsi que d'autres syndromes de douleur chronique.

Source : Baron EP, Lucas P, Eades J, Hogue O. Patterns of medicinal cannabis use, strain analysis, and substitution effect among patients with migraine, headache, arthritis, and chronic pain in a medicinal cannabis cohort. J Headache Pain. 2018 May 24;19(1):37. doi: 10.1186/s10194-018-0862-2.

esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.