Cancer du poumon et dépistage chez les fumeurs : l’avis de l’HAS

Le cancer du poumon est en France le cancer le plus meurtrier chez les hommes et le deuxième chez les femmes (après le cancer du sein). Alors qu’il est lié dans 90% des cas au tabagisme, la Haute Autorité de Santé a, dans le cadre du 3ème Plan Cancer 2014-2019, évalué la possibilité et l’intérêt de dépister le cancer chez les fumeurs

Le cancer du poumon est en France le cancer le plus meurtrier chez les hommes et le deuxième chez les femmes (après le cancer du sein). Alors qu’il est lié dans 90% des cas au tabagisme, la Haute Autorité de Santé a, dans le cadre du 3ème Plan Cancer 2014-2019, évalué la possibilité et l’intérêt de dépister le cancer chez les fumeurs.

Le cancer du poumon est en règle générale un cancer au développement agressif et rapide, le but d’un dépistage chez les fumeurs serait de détecter et traiter la maladie à un stade précoce.

Cependant, pour l’HAS, les conditions nécessaires à un dépistage de la maladie chez les fumeurs ne sont pas réunies. Ainsi, l’existence d’une période suffisamment longue entre le moment où une anomalie est décelable à l’imagerie et l’apparition des premiers symptômes n’est pas établie, l’examen de dépistage disponible n’est pas adapté (excès de faux positifs lors du scanner thoracique), les possibilités de traitements restent restreintes, il n’existe pas de repères précis permettant l’identification des personnes à dépister, la réduction de la mortalité indue par ce dépistage n’est pas démontrée dans le contexte français et enfin la balance bénéfices/risques de ce dépistage est non équilibrés : il y a trop de risques et d’inconvénients associés à ce dépistage pour des bénéfices très incertains.

Autant de points qui rendent le dépistage chez les fumeurs inutiles. Néanmoins, l’HAS rappelle la nécessité de continuer la recherche sur le cancer du poumon et la lutte contre le tabagisme. En effet, la France compte aujourd’hui près de 16 millions de fumeurs. Les mesures mises en place par la loi de modernisation de notre système de santé s’inscrivent dans la démarche de prévention réclamée par la HAS.

Texte : esanum / pg

Photo : Krunja / Shutterstock

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.