Le bypass gastrique diminuerait la tolérance à l’alcool.

C’est en tout cas les résultats d’une étude intitulée : “Effect of Roux-en-Y Gastric Bypass Surgery” (doi:10.1001/jamasurg.2015.1884) publiée en ligne par JAMA Surgery. Le bypass gastrique est l’opération bariatrique la plus commune, il permet de réduire le volume de l’estomac et modifie ainsi le circuit alimentaire. Le Dr. Marta Yanina Pepino,

C’est en tout cas les résultats d’une étude intitulée : “Effect of Roux-en-Y Gastric Bypass Surgery” (doi:10.1001/jamasurg.2015.1884) publiée en ligne par JAMA Surgery. Le bypass gastrique est l’opération bariatrique la plus commune, il permet de réduire le volume de l’estomac et modifie ainsi le circuit alimentaire.

Le Dr. Marta Yanina Pepino, de l’université Washington University School of Medicine, St. Louis et ses collègues ont mené une étude type cas-témoin prospective avec attribution des boissons alcoolisées ou non par randomisation et cross-over sur 17 femmes au total. Huit avaient subi un bypass gastrique il y a moins de cinq ans mais plus d’un an et avait un IMC d’environ 30. Les neuf autres prévoyaient un bypass gastrique et avaient un IMC de 44. Toutes les participantes ont participé à deux sessions à environ une semaine d’intervalle, durant ces dernières leurs réponses à l’alcool (l’équivalent d’environ deux boissons alcoolisées standards) et à un placebo sans alcool ont été évaluées grâce au taux d’alcool dans le sang et un questionnaire.

Les chercheurs ont mis en évidence que le taux d’alcool dans le sang augmentait plus rapidement chez les femmes ayant subi un bypass. En effet, chez elles, le taux d’alcool dans le sang augmentait dans les cinq minutes suivant l’absorption de l’alcool et atteignait les 1.10 alors que chez les femmes non-opérées ce taux n’augmentait que 25 minutes après qu’elles aient fini de consommer l’alcool et s’élevait à 0,60. Le sentiment d’ivresse était par ailleurs plus important chez les participantes opérées que chez les autres.

Selon les auteurs, les résultats de l’étude démontre que le bypass gastrique augmente la vitesse de diffusion de l’alcool dans la circulation systémique. En effet, après deux verres d’alcool, les taux d’alcool dans le sang chez les femmes opérées sont semblables à ceux des femmes non opérées après environ quatre verres.

Il ne s’agit pas de la première étude s’intéressant à ce phénomène et les résultats présents s’accordent aux précédents. Mais à la différence des précédentes études basées sur le sang veineux, les chercheurs de cette étude ont mesuré le taux d’alcoolémie dans le sang artériel et mené un questionnaire, ce qui augmente la fiabilité des résultats publiés. En effet, le sang veineux sous-estime le taux d’alcool délivré au cerveau.  C’est pourquoi il apparaît donc nécessaire de prévenir les patients opérés de ce changement métabolique, car leur taux d’alcoolémie pourrait rapidement dépasser le taux autorisé légalement pour prendre le volant par exemple.

Texte : esanum / pg

Crédits photos : Alila Medical Media / shutterstock.com

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.