esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.

Ayahuasca : une drogue psychédélique pour soigner la dépression

Une étude publiée récemment montre que l’ayahuasca a un effet antidépresseur.

Selon l’OMS, plus de 320 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression. Rien qu’en France, plus de trois millions de personnes ont été touchées.

Bien que les antidépresseurs puissent soulager les symptômes, on estime que cette solution est inefficace pour 10 à 30 % des patients. Pour cette raison, les chercheurs mettent à l’essai des substances nouvelles et connues afin de mettre au point des médicaments plus efficaces.

Récemment, une équipe de chercheurs a cherché à savoir si l’ayahuasca pouvait aider les personnes souffrant de dépression. Cette drogue végétale, issue de la jungle, a des caractéristiques psychédéliques, et est souvent produite à partir de deux substances végétales. Cette combinaison se compose de Psychotria viridis, une espèce végétale contenant de la N-diméthyltryptamine, et de Banisteriopsis caapi, une plante caractérisée par des inhibiteurs de monoaminooxidase.

Consommé par les chamans des tribus indiennes d’Amazonie, pour ses caractéristiques hallucinogènes, elle se consomme sous la forme d’un breuvage.

L’étude comprenait 29 participants souffrant de dépression chez qui les antidépresseurs n’ont pas fonctionné. Les sujets ont été divisés en deux groupes : le groupe placebo ou le groupe ayahuasca. Un, deux et sept jours après l’administration, l’équipe de recherche a évalué les symptômes des participants.

Des effets secondaires dérangeants

Les auteurs commentent les résultats de leur étude : « Par rapport au placebo, nous avons observé un effet antidépresseur significatif au cours de l’ayahuasca. L’équipe de recherche est convaincue que cette étude apporte de nouvelles preuves de l’innocuité et de la valeur thérapeutique de l’ayahuasca. Ainsi, le traitement de la dépression par l’ayahuasca serait tout à fait concevable dans un cadre approprié.

Cependant, les participants du groupe ayahuasca ont dû se battre en partie avec des effets secondaires désagréables. Plus de la moitié des personnes testées ont dû vomir après avoir pris la drogue de la jungle. “La séance d’ayahuasca n’était pas nécessairement une expérience agréable pour tout le monde. En fait, certains sujets ont rapporté que l’apport était associé à beaucoup de stress psychologique”, ont déclaré les auteurs de l’étude.

Peut-être que l’ayahuasca sous sa forme traditionnelle n’est pas la meilleure façon d’administrer les ingrédients actifs. Cependant, si d’autres études démontrent une efficacité similaire, la compréhension du mécanisme d’action exact pourrait mener à des formes plus digestibles ou à des variations ayant des effets psychédéliques moins importants.