Augmentation de 10 % des cancers colorectaux et pancréatiques depuis 1990 dans le monde

L'étude Global Burden of Disease est la première à fournir des estimations mondiales complètes sur un certain nombre de maladies digestives.

L'étude principale a recueilli des données de 195 pays

Les résultats, présentés à l'occasion de l’UEG Week Barcelone 2019 indiquent qu’à l’échelle mondiale les taux de mortalité par cancer du pancréas et les taux d'incidence du cancer colorectal ont augmenté de 10 % entre 1990 et 20171,2.

L'étude Global Burden of Disease est la première à fournir des estimations mondiales complètes de la charge, des caractéristiques épidémiologiques et des facteurs de risque d'un certain nombre de maladies digestives. Financée par la Fondation Bill & Melinda Gates, l'étude a également été publiée dans The Lancet Gastroenterology et Hepatology.

Principales constatations

Commentant l'étude, le professeur Herbert Tilg, président du comité scientifique de l'UEG, a déclaré : « Cette analyse fournit le tableau le plus complet de l’impact mondial des maladies digestives à ce jour. L'examen de ces tendances interpopulationnelles offre des informations vitales sur l'évolution de la maladie et permet d’allouer au mieux les ressources afin d’améliorer les résultats pour les patients. »

Cancer du pancréas : mortalité en hausse

En plus de l'augmentation des cas de cancer du pancréas, le nombre de décès est également passé de 196 000 en 1990 à 448 000 en 2017. Bien qu'une partie de cette augmentation puisse s'expliquer par l'augmentation de la population et de la longévité, même après prise en compte des changements démographiques, les taux d'incidence et de mortalité normalisés selon l'âge pour le cancer du pancréas ont augmenté respectivement de 12 % et 10 %.
Il convient de noter que les taux d'incidence et de mortalité les plus élevés ont été observés dans les pays à revenu élevé.

Selon les experts, cette augmentation est liée à une augmentation de la prévalence de l'obésité et du diabète, comme en témoignent les facteurs de risque d'IMC élevé et de glycémie élevée, qui sont deux des principaux facteurs de risque du cancer du pancréas.

Le professeur Reza Malekzadeh, l'auteur principal de l'étude, a déclaré : « Le cancer du pancréas est l'un des cancers les plus meurtriers au monde, avec un taux de survie global à cinq ans de seulement 5 % dans les pays à revenu élevé, intermédiaire et faible. Les principaux facteurs de risque de la maladie, tels que le tabagisme, le diabète et l'obésité, sont largement modifiables et représentent une énorme opportunité de prévention. »

Le dépistage est la clé

De 1990 à 2017, les taux d'incidence normalisés selon l'âge du cancer colorectal ont augmenté de 9,5 % à l'échelle mondiale, mais les taux de mortalité normalisés selon l'âge ont pour leur part diminué de 13,5 %.

Les chercheurs croient que cela est dû à l'introduction de programmes de dépistage du cancer colorectal, qui permettent une détection plus précoce et une meilleure chance de survie. De même, dans les pays où des programmes de dépistage ont été mis en place il y a 20 ou 30 ans, on a observé une baisse des taux de mortalité, ce qui confirme les avantages attribuables aux interventions de dépistage.

L'étude a également indiqué que les facteurs de risque du cancer colorectal sont différents chez les hommes et les femmes et qu'ils devraient donc être pris en compte dans les politiques et les programmes nationaux de prévention. La consommation d'alcool, le tabagisme et les régimes alimentaires pauvres en calcium, en lait et en fibres sont des facteurs de risque majeurs pour les hommes. Chez les femmes, ce sont les risques alimentaires, plus que la consommation d'alcool ou le tabagisme, qui se sont avérés être les risques les plus identifiés.

Cancer gastrique : mettre en place des stratégies locales 

Les taux d'incidence et de mortalité normalisés selon l'âge pour le cancer gastrique ont diminué régulièrement entre 1990 et 2017. Toutefois, ce déclin n'a pas nécessairement entraîné une réduction de la charge pesant sur le système de santé dans les pays à haut risque. Les experts estiment que des stratégies locales spécifiques devraient être adaptées aux facteurs de risque de chaque pays.

« Cette recherche montre de quelle manière le cancer de l'estomac présente de vastes variations géographiques. La compréhension de ces tendances différentielles est essentielle pour formuler des stratégies préventives efficaces » a commenté le Professeur Reza Malekzadeh. « Au-delà de la baisse actuelle des taux d'incidence et de mortalité, une diminution du nombre absolu de cas et de décès sera possible si des progrès sont réalisés en Asie de l'Est, où près de la moitié des cas et des décès surviennent actuellement. »

Sources:
1. Malekzadeh, R. et al (2019). The global, regional and national burden of pancreatic cancer and its attributable risk factors in 195 countries and territories, 1990-2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Presented at UEG Week Barcelona 2019, October 22, 2019. Published in The Lancet Gastroenterology and Hepatology.  
2. Malekzadeh, R. et al (2019). The global, regional and national burden of colorectal cancer and its attributable risk factors in 195 countries and territories, 1990-2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Presented at UEG Week Barcelona 2019, October 22, 2019. Published in The Lancet Gastroenterology and Hepatology.  
3. Malekzadeh, R. et al (2019). The global, regional and national burden of stomach cancer in 195 countries, 1990-2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017. Presented at UEG Week Barcelona 2019, October 22, 2019. Published in The Lancet Gastroenterology and Hepatology.  
4. Malekzadeh, R. et al (2019). The global, regional and national burden of inflammatory bowel disease in 195 countries and territories, 1990-2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017.  Presented at UEG Week Barcelona 2019, October 22, 2019. Published in The Lancet Gastroenterology and Hepatology.

esanum is an online network for approved doctors

esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.