L’AP-HP s’inquiète de la dette des pays étrangers

L’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), tire la sonnette d’alarme sur la dette des pays étrangers. La dette, non recouvrée par les organismes de santé des patients étrangers de l’AP-HP s’élève désormais à 120 millions d’euros alors qu’au 15 novembre 2014, cette somme était de 118,6 millions d

L’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), tire la sonnette d’alarme sur la dette des pays étrangers. La dette, non recouvrée par les organismes de santé des patients étrangers de l’AP-HP s’élève désormais à 120 millions d’euros alors qu’au 15 novembre 2014, cette somme était de 118,6 millions d’euros.

Ce montant, qui ne cesse d’augmenter, correspond à un peu plus du double du déficit du compte principal de l’AP-HP de 49 millions  d’euros. Les dettes résultent des soins prodigués à des résidents étrangers, ils se sont élevés de 9,8 % entre 2010 et 2014. Ces montants sont dus soit par les patients, s’ils n’ont pas d’assurance, soit par leurs assureurs.

Parmi les pays redevables, l’Algérie est en haut du podium avec une dette de 31,6 millions d’euros, puis vient le Maroc avec 11 millions d’euros, les États-Unis avec 5,7 millions, la Belgique (4,9 millions), la Tunisie (4,7 millions) et enfin l’Italie avec 4,1 millions.

Pour enrayer cette dette, une stratégie doit donc être développée et l’AP-HP  a pour cela fait plusieurs propositions. La première est déjà en place et consiste à élever le tarif de 30 % pour ces patients qui ne font pas partie de programmes spéciaux tels que l’aide médicale d’état, les interventions humanitaires, ou encore les accords internationaux passés avec les caisses de sécurité sociale de certains pays. Cette majoration a rapporté 10 millions d’euros dans les caisses des hôpitaux selon le bilan présenté par la direction en commission médicale d’établisssment (CME).

La seconde est de faire payer en avance tous les patients ou organismes étrangers faisant appel à l’assistance publique française tout en appliquant le tarif surfacturé pour continuer de rembourser la dette. Sans cela, les personnes ne pourront être pris en charge. Le dernier objectif de l’AP-HP est de s’étendre plus à l’international afin de réduire la venue des patients étrangers en France, qui ne devrait pas dépassé les 1 % de l’ensemble des patients dans les années à venir selon ce même bilan.

Source : AFP / pg

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.