Agnès Buzyn veut rendre onze vaccins obligatoires

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a annoncé aujourd’hui vouloir élargir l’obligation vaccinale pour les enfants et ce pour une durée de cinq à dix ans.

Actuellement seuls trois vaccins sont obligatoires pour les enfants de moins de 18 mois, que sont la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). La ministre veut rendre obligatoire les huit autres qui été jusqu’à présent recommandés : coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque et méningocoque C.

45 % des Français ne sont pas sûrs de la sécurité des vaccins, ce qui engendre une baisse de la couverture vaccinale et donc la réapparition de maladies, comme la rougeole qui a causé la mort de dix enfants depuis 2008.

Dans un communiqué, la CSMF exprime son soutien à la ministre sur ce sujet épineux en rappelant que « les controverses sur la vaccination ont été alimentées par des contre-vérités sans fondement scientifique rigoureux, mais aussi par les incohérences des pouvoirs publics au fil des années. La CSMF encourage donc la ministre de la Santé à adopter une position ferme et à mettre en œuvre une politique vaccinale ambitieuse pour rétablir la confiance des Français dans les vaccins ».

A ce sujet, l’Ordre National des Médecins a publié ce mois-ci un webzine très complet et intéractif sur la vaccination en France, afin de tenter de restaurer la confiance. On y retrouve le feuilleton français de la vaccination, mais aussi une grande transparence sur les idées fausses qui circulent à ce sujet. Complété de témoignages de professionnels de santé on découvre également des pistes pour redonner confiance et les innovations de la vaccination.

Le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF rappelle que « le rôle des médecins, notamment du médecin traitant, est essentiel. Développer la prévention et les missions de santé publique des médecins libéraux est indispensable pour améliorer la couverture vaccinale ».

Dans ce climat de défiance et d’ignorance (1 Français sur 4 ne connaît pas la nature de sa dernière vaccination), plusieurs moyens sont mis en oeuvre pour mieux informer avec transparence. Ainsi le site vaccination-info-service.fr informe sur les différents vaccins possibles et propose de faire un point personnalisé et rapide sur la vaccination d’un individu.

En avril dernier, l’Assurance Maladie avait lancé une campagne d’information pour le rappel de vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. 900 000 messages de sensibilisation avaient été envoyés aux assurés concernés âgés de 25, 45 et 65 ans.

Esanum is an online network for approved doctors

Esanum is the medical platform on the Internet. Here, doctors have the opportunity to get in touch with a multitude of colleagues and to share interdisciplinary experiences. Discussions include both cases and observations from practice, as well as news and developments from everyday medical practice.

Esanum ist ein Online-Netzwerk für approbierte Ärzte

Esanum ist die Ärzteplattform im Internet. Hier haben Ärzte die Möglichkeit, mit einer Vielzahl von Kollegen in Kontakt zu treten und interdisziplinär Erfahrungen auszutauschen. Diskussionen umfassen sowohl Fälle und Beobachtungen aus der Praxis, als auch Neuigkeiten und Entwicklungen aus dem medizinischen Alltag.

Esanum est un réseau en ligne pour les médecins agréés

Esanum est un réseau social pour les médecins. Rejoignez la communauté et partagez votre expérience avec vos confrères. Actualités santé, comptes-rendus d'études scientifiques et congrès médicaux : retrouvez toute l'actualité de votre spécialité médicale sur esanum.