Essai «CODA» : antibiotiques vs appendicectomie pour l'appendicite

Journal Club Rebelem<br>Appendicite : quand proposer les antibiotiques en première intention ? Retour sur une étude de référence et focus sur les critères à prendre en compte, notamment la présence d'un stercolithe. Le traitement médical : des résultat encourageants et une collaboration étroite indispensable entre urgentistes et chirurgiens.

Nous vous présentons ici la version française d’un article* écrit par Salim Rezaie et publié sur REBEL EM le 12 novembre (traduction et commentaires par le Docteur Laure Abensur Vuillaume - CHR Metz-Thionville).


Contexte

L’article : The CODA Collaborative. A Randomized Trial Comparing Antibiotics with Appendectomy for Appendicitis. NEJM 2020.
PMID: 33017106


Pour le traitement de l’appendicite aigue chez l’adulte, les antibiotiques sont-ils non inférieurs à la chirurgie ?


Ce qu'ils ont fait :

- Groupe antibiotique :  au moins 24 heures d'antibiotiques par voie intraveineuse suivies d'un traitement de 10 jours.
- Groupe chirurgie : appendicectomie laparoscopique ou conventionnelle (ouverte).


Résultats

Primaires

Secondaires


Critères d’inclusion


Critères d’exclusion


Résultats


Points forts de l’étude

Limitations


Discussion


Conclusion de l'auteur

«Pour le traitement de l'appendicite, les antibiotiques n'étaient pas inférieurs à l'appendicectomie sur la base des résultats d'une mesure standard de l'état de santé. Dans le groupe des antibiotiques, près de 3 participants sur 10 avaient subi une appendicectomie à 90 jours. Les participants ayant un stercolithe présentaient un risque plus élevé d'appendicectomie et de complications que ceux qui n'en avaient pas.»


Clinical Take Home Point


French Touch

L’avènement du traitement médical de l’appendicite ces dernières années vient bouleverser les pratiques chirurgicales ancestrales. Les résultats sont prometteurs et demande à être confortés, principalement sur le risque de récidive au long court. Avec 24h d’antibiothérapie IV et une prise en charge à domicile par la suite, le traitement médical de l’appendicite pourrait devenir un motif d’entrée future en UHCD et l'occasion d'une collaboration intéressante supplémentaire avec nos confrères chirurgiens. L’éducation thérapeutique de ces patients, notamment à la re-consultation, sera un sujet pivot dans leur prise en charge.


Références :
The CODA Collaborative. A Randomized Trial Comparing Antibiotics with Appendectomy for Appendicitis. NEJM 2020. PMID: 33017106
Jacobs D. Antibitoics for Appendicitis – Proceed with Caution. NEJM 2020. PMID: 33017105


Cet article est extrait de notre blog «Urgences».
Vous êtes médecin ?
Pour recevoir une sélection de nos articles ou les commenter, il vous suffit de vous inscrire.